Une vie en rouge et bleu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 30 janvier 2014 à 20:45 et modifiée en dernier par Thierry Caro (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Une vie en rouge et bleu est un roman de Jean Anglade paru en 2010.

Résumé

En 1995, Régis Féraz, dernier poilu, vit dans l'Allier. Il est né en 1889 en Savoie. A 14 ans, il devient apprenti boucher. En 1910, il va faire son service à Grenoble. Il est envoyé au Maroc devenu protectorat. Il revient en 1912 mais est mobilisé en 14 et participe à la bataille de la Marne en septembre puis à celle du chemin des Dames en 17, avec ses 103 000 morts. En 1915, leur pantalon rouge est remplacé par un bleu. En 18, en tant que boucher, il devient nettoyeur, tuant les allemands au couteau. En octobre, il perd un pied sur une mine. Il rentre à St Véran en janvier 1919 et voit sa mère mourir de la grippe espagnole. Il abandonne la boucherie mais épouse tout de même Odile, fille de son ex-patron, et devient fossoyeur puis éclusier dans l'Allier. En 97, il apprend qu'il n'est que l'avant-dernier poilu. Il meurt en 98 en tombant d'une échelle.