Tropicalisation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

On appelle tropicalisation le fait d'adapter un matériel, un appareil, ou tout autre réalisation technologique aux conditions climatiques sévères de l'environnement dans lequel il devra fonctionner. Ce terme est impropre, puisqu’il semble signifier que les matériels sont protégés pour un fonctionnement dans des zones tropicales (zones où l’humidité n’est généralement pas élevée). En fait, la tropicalisation constitue la protection pour des utilisations dans des environnements climatiques sévères que l’on peut rencontrer aussi dans des régions tempérées (par exemple, dans des milieux industriels particuliers, teintureries ou sucreries)[1].

Elle peut être réalisée en prévention des facteurs suivants :

On notera également ce terme dans le lexique de la photographie, où on parle aussi de protection ou de joints « anti-ruissellement »[2] ; ce dernier terme évoque plus la protection contre la pluie et les projections d'eau, alors que la tropicalisation s'attache plutôt à la protection contre la chaleur et l'humidité.

De façon analogue, on parle de « munitions tropicalisées » pour désigner des munitions pour lesquelles un traitement a été appliqué pour empêcher l'humidité ambiante de s'introduire dans la cartouche par l'interstice entre la balle et son étui.

Le terme de « tropicalisation » est aussi utilisé pour décrire l'état des occidentaux ayant vécu sous les Tropiques et qui éprouvent des difficultés à se réadapter à leur pays d'origine.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]