Stroke-play

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Stroke play)
Aller à : navigation, rechercher

La formule stroke-play, également appelée medal play, désigne une formule du jeu de golf dans laquelle le parcours s'accomplit en prenant en compte tous les coups joués et également les coups de pénalité, du 1er trou jusqu'au 18e. Cette formule de calcul est généralement utilisée pour toutes les compétitions des professionnels à l'exception de la Ryder Cup, qui se joue en match-play. Le but est de réaliser le plus petit nombre de coups. Les scores sont établis en « par » pour faciliter les comparaisons entre golfeurs. Le par est un nombre fixe de coups attribué à chaque trou. Ainsi, un joueur qui va réaliser 3 coups au-dessus du par va voir son tableau de score à « +3 ». Si on joue le par on est à « 0 ». Le joueur qui a réalisé « 0 » a mieux joué que le joueur qui est à « +3 ». Pour des compétitions sur plusieurs jours, il suffit d'additionner tous les scores. Ainsi si un joueur a réalisé « 0 », « +3 », « -1 » et « +2 », il aura au total joué « +4 ».

Si des participants sont à égalité après tous les tours, s'organise alors une ronde éliminatoire pour les départager. La ronde éliminatoire est déterminée à l'avance et peut s'effectuer sur un trou jusqu'à un parcours complet. Si des joueurs sont encore à égalité à l'issue de la ronde éliminatoire, le jeu continue dans le format de la « mort subite », dans lequel le premier à gagner le trou remporte le tournoi. Parmi les 4 tournois majeurs du Grand Chelem de golf, le Masters à une ronde éliminatoire sur un trou, l'US Open sur 18 trous, le British Open sur 4 trous et l'USPGA sur 3 trous. En majorité, les tournois professionnels organisent les rondes éliminatoires sur un seul trou. Dans les tournois amateurs, on prend en compte le meilleur score sur les 9 derniers trous pour départager les égalités.

Voir aussi[modifier | modifier le code]