Stableford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stableford (homonymie).

Le Stableford est l'une des méthodes de décompte des points lors d'une partie de golf. Ce système est conçu pour éliminer les extrêmes, et donc ne pas trop pénaliser un débutant qui raterait complètement un coup.

Historique[modifier | modifier le code]

La méthode Stableford connue et jouée dans le monde entier a été inventée par le Docteur Frank Stableford (Wallasey & Royal liverpool Golf Clubs) en 1898. Mais ce ne fut que le 16 mai 1932 que la première compétition en Stableford a été jouée sur le Wallasey Links.

Description[modifier | modifier le code]

Au golf, chaque trou possède un « par », qui correspond au nombre de coups idéal pour accomplir le trou en question.

En jouant en Stableford, un joueur reçoit :

  • 5 points s'il a joué trois coups en dessous du par (albatros);
  • 4 points s'il a joué deux coups en dessous du par (eagle) ;
  • 3 points s'il a joué un coup en dessous du par (birdie) ;
  • 2 points s'il a joué le par ;
  • 1 point s'il a joué un coup au-dessus du par (bogey) ;
  • 0 point s'il a joué deux ou plusieurs coups au-dessus du par (double bogey).

Ainsi il n'est pas attribué de points négatifs. De plus ce principe de comptage permet à un joueur, dès qu'il a atteint le stade où il ne peut plus avoir de points, de relever sa balle. Ce principe de jeu permet que les trous "catastrophes" ne soient pas pris en compte et évite de ralentir la partie.

Au début d'une partie un joueur peut, en fonction de son index, se voir rendre des coups. Ceci permet d'équilibrer les scores entre joueurs de niveau différent. Ainsi si un joueur a 2 coups reçus sur un trou, ses points Stableford seront les suivants:

  • 5 points s'il a joué un coup en dessous du par (birdie) ;
  • 4 points s'il a joué le par ;
  • 3 points s'il a joué un coup au-dessus du par (bogey) ;
  • 2 points s'il a joué deux coup au-dessus du par (double bogey) ;
  • 1 point s'il a joué trois coup au-dessus du par (triple bogey) ;
  • 0 point s'il a joué quatre (ou plus) coups au-dessus du par.

C'est cette formule de compétition qui permet aux fédérations ou aux comités de gérer l'index des joueurs amateurs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]