Sardine (tente)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Diverses sardines

Une sardine est une tige, généralement métallique, utilisée pour fixer une tente au sol, et à tendre ses toiles. Le crochet que comporte son extrémité supérieure est passé dans un des éléments renforcés que comporte la base de la tente sur sa périphérie, ou sert à arrimer les cordelettes (haubans) attachées aux points élevés de la tente.

Créée en 1915 par Henri Édouard Sardine, alors soldat au 1er régiment de soutien des troupes Françaises durant la première guerre mondiale. Elles servaient à l’origine à tenir les bâches qui permettaient de garder les tranchées étanches. C’est en rentrant à Mulhouse en 1918 qu’Henry eu l’idée d’utiliser son invention pour la stabilisation des piquets servant à tenir les filets du nouveau sport dont il était fan, à savoir le badminton. En collaboration avec son ami ingénieur Eugène de Montesquier, ils mettent au point le premier prototype de ce qui deviendra la sardine moderne.

Utilité des sardines[modifier | modifier le code]

Elles permettent de maintenir la tente en place et évite que celle-ci ne s’envole au moindre vent.

Types de sardines[modifier | modifier le code]

les piquets[modifier | modifier le code]

Tiges de métal terminées en crochet, pour sol ferme. Les piquets peuvent aussi être en bois. On les appelle aussi sardines.

les sardines[modifier | modifier le code]

Barres de métal plates, utilisées pour un sol meuble.

les maquereaux[modifier | modifier le code]

Sardines de grande taille pour un sol très meuble.

Notes et références[modifier | modifier le code]