Salif Diarrah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Salif Diarrah.jpg

Salif Diarrah ou Salif Diarra est un journaliste malien. Il est spécialiste des nouveaux médias, Chargé des cours de web-journalisme à l'École Supérieure de Journalisme et des Sciences de la Communication du Mali et Directeur de publication de maliactu.net.

Biographie[modifier | modifier le code]

Co-fondateur et directeur de publication de Maliactu.net, Salif Diarrah est diplômé d’un master 2 international en management des médias obtenu à l’École supérieure de journalisme de Lille, d’un master 2 en droit, économie, gestion et management obtenu à l’université de Lille et d’une Licence Professionnelle en Technique de Commercialisation de l’Institut Universitaire de Gestion (IUG) de l’Université de Bamako[1].

Il enseigne le web-journalisme à la toute première École Supérieure de Journalisme et des Sciences de la Communication du Mali (ESJSC)[2].

Très engagé pour la liberté d’expression, il anime des formations à l’intention des jeunes sur les médias sociaux : Facebook, twitter, le blogging, etc. Ce qui lui a ouvert les portes de l’Association des blogueurs du Mali (ABM) et de l’Association des professionnels de la presse en ligne au Mali (Appel-Mali)[3].Passionné du journalisme depuis l’enfance, des l’âge de 20 ans il a été correspondant de presse à Bamako[4] et chargé de relations avec les radios partenaires de la radio communale de Diamou, Diamou est une commune regroupant 24 villages, dans le cercle de Kayes (première région du Mali).

Interpellé le mercredi 21 février 2018 par les autorités maliennes, il est libéré après six jours de détention[5]. Il reste cependant sous contrôle judiciaire et le matériel saisi n'a pas été restitué au journal. En mai 2018, Reporters sans frontières demande la levée du contrôle judiciaire[6]. En novembre 2018, ce contrôle n'était toujours pas levé[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mali : qui est Salif Diarra, le journaliste de maliactu arrêté », Mali Actu,‎ (lire en ligne, consulté le 6 mars 2018)
  2. « Arrestation des trois journalistes de maliactu : La Maison de la presse sur ses grands chevaux - L'Express du Mali », sur lexpressdumali.com (consulté le 6 mars 2018)
  3. « Des journalistes maliens s’outillent pour affronter le web », Partageons,‎ (lire en ligne, consulté le 6 mars 2018)
  4. « Salif Diarrah : « nous sommes engagés à faire de la presse en ligne le pion fort de la bonne information au Mali » », ESJ-Bamako Actu,‎ (lire en ligne, consulté le 6 mars 2018)
  5. « Grave entorse à la liberté d’expression au Mali : Le journaliste Salif Diarra de Maliactu libéré après six jours de détention », sur maliweb.net, (consulté le 19 juillet 2019).
  6. « RSF demande l’abandon des poursuites contre Mali Actu », sur RSF,
  7. « Salif Diarrah, un talent muselé », sur 30minutes.net,

Liens externes[modifier | modifier le code]