Rue de Nazareth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La rue de Nazareth ou impasse de Nazareth était une petite rue disparue de Paris, du quartier de la Cité.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle doit son nom au fait que les pèlerins de retour de Terre sainte étaient logés dans cette rue[1].

Situation[modifier | modifier le code]

La rue se trouvait à l'extrémité ouest de l'île de la Cité. Elle commençait rue de Jérusalem et finissait dans la cour de la Sainte-Chapelle[2],[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Elle était autrefois appelée « rue de Galilée », puis « rue de Nazareth » à partir du XVIe siècle.

En 1702, la rue, qui fait partie du quartier de la Cité, possède 5 maisons et 6 lanternes[3].

Un premier projet d'agrandissement du palais de justice de Paris, déclaré d'utilité publique par une ordonnance du 26 mai 1840[4], menace l'existence de la rue.

Elle est transformée en impasse en 1843[1]. Elle ne disparait réellement qu'en 1883 quand le palais de justice est reconstruit.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, édition de 1844, p. 482 [lire en ligne].
  2. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 44e quartier « Palais de Justice », îlot no 6, F/31/94/04.
  3. Jean de la Caille, Description de la ville de Paris.
  4. Adolphe Alphand (dir.), Adrien Deville et Émile Hochereau, Ville de Paris : recueil des lettres patentes, ordonnances royales, décrets et arrêtés préfectoraux concernant les voies publiques, Paris, Imprimerie nouvelle (association ouvrière), , « Ordonnance du 26 mai 1840 », p. 167.

Article connexe[modifier | modifier le code]