Rue d'Avignon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant Paris
Cet article est une ébauche concernant Paris.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Anc. 6e arrt
Rue d'Avignon
(disparue 1853)
Situation
Arrondissement Anc. 6e
Quartier des Lombards
Début Rue Saint-Denis
Fin Rue de la Savonnerie
Morphologie
Longueur 63 m
Largeur 10 m

La rue d'Avignon, également écrit rue Davignon, est une ancienne voie de l'ancien 6e arrondissement de Paris disparue en 1853 lors du percement du boulevard de Sébastopol.

Odonymie[modifier | modifier le code]

Vers l'an 1300, une partie de cette voie publique se nommait rue Jean-le-Comte et Philippe-le-Comte.

Elle est citée dans Le Dit des rues de Paris de Guillot de Paris sous le nom de rue de la Basennerie.

Elle prit ensuite le nom de rue qui Chiet en la Savonnerie et de rue de la Galère[1].

Elle faisait autrefois dans la rue de la Heaumerie un retour d'équerre qui prit le nom de rue Trognon[2].

Elle a également été appelée Cour Pierre-la-Pie puis rue Davignon du nom d'un propriétaire[3]. Par altération elle porta le nom de la ville d'Avignon.

Situation[modifier | modifier le code]

Située dans le quartier des Lombards, cette voie d'une longueur de 63 mètres, commençait aux no 20 rue Saint-Denis et se terminait aux nos 15 et 17 rue de la Savonnerie[4].

Les numéros de la rue étaient noirs[1]. Le dernier numéro impair était le no 11 et le dernier numéro pair était le no 10.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une décision ministérielle, du 28 brumaire an VI (), signée Letourneux, fixe la largeur de cette voie publique à 6 mètres. Cette largeur est portée à 10 mètres, en vertu d'une ordonnance royale du 19 juillet 1840.

Elle disparaît en 1853 lors du percement du boulevard de Sébastopol.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean de La Tynna, Dictionnaire topographique, étymologique et historique des rues de Paris (1817)
  2. Félix et Louis Lazare : Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments
  3. Guillot de Paris, Le Dit des rues de Paris avec préface, notes et glossaire par Edgar Mareuse
  4. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 23e quartier « Lombards », îlot nos 17 à 19, F/31/83/17