Route nationale 141

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Route nationale 141
Cartouche de la route
Image illustrative de l’article Route nationale 141
La RN 141 au nord d'Angoulême en direction de Limoges.
Historique
Déclassement D 941 (Haute-Vienne, de Limoges à la limite de la Creuse)
D 941 (Creuse)
D 941 (Puy-de-Dôme)
Caractéristiques
Longueur 175 km
Direction ouest / est
Extrémité ouest N137 D137 à Saintes
Intersections
Extrémité est A20 N21 N147 à Limoges
Réseau Route nationale
Territoire traversé
Régions Nouvelle-Aquitaine
Départements Charente-Maritime, Charente, Haute-Vienne
Villes principales Saintes, Cognac, Jarnac, Angoulême, Chasseneuil-sur-Bonnieure, Saint-Junien, Limoges
Notes
Tracé actuel

La route nationale 141, ou RN 141, est une route nationale française reliant Saintes à Limoges, mais qui initialement continuait jusqu'à Clermont-Ferrand, constituant l'une des principales liaisons routières transversales entre le Massif central et la côte atlantique.

Maillon occidental de la Route Centre-Europe Atlantique, la RN 141 est de ce fait très fréquentée par les convois de poids-lourds qui effectuent la traversée transversale de la France, et certaines de ses portions sont considérées comme particulièrement accidentogènes, notamment dans le département de la Charente, où plusieurs localités n'étaient pas encore déviées en 2017.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, cette route transversale reliait d'ouest en est d'abord Saintes à Orcines (La Baraque), où la route nationale 89 continuait jusqu'à Clermont-Ferrand en tronc commun (le tracé de cette dernière route est rectifié en 1842). Elle traversait donc aussi l'est de la Haute-Vienne puis les départements de la Creuse et du Puy-de-Dôme. Cette section a été déclassée dans ces trois départements :

  • dans la Haute-Vienne, avec effet au , sur 34,956 km[1] ;
  • dans la Creuse, avec effet[2] :
    • au entre la limite départementale de la Haute-Vienne et la RN 690 à Aubusson, sur 49,639 km,
    • au entre ladite intersection et la limite départementale du Puy-de-Dôme, sur 33,420 km.

Dans ces deux départements, l'État a repris le tronçon situé entre Limoges et le Puy-de-Dôme exclu. Cette section a été finalement été définitivement rétrocédée aux départements en 2006.

  • dans le Puy-de-Dôme, avec effet[3] :
    • au entre la limite départementale de la Creuse et la RN 141B, sur 39,482 km,
    • au entre ladite intersection et la RN 9, sur 28,7 km.

À l'ouest de Limoges, la plupart des traversées d'agglomération évitées par une déviation, ainsi que les anciens tracés, ont été renumérotés D 941, D 941A ou D 942. Cependant, à l'est, l'entrée est d'Aubusson a été renumérotée RD 941A et la traversée de Pontgibaud est devenue la RD 941B puis la RD 943.

La mise en 2×2 voies de la RN 141 est entamée au début des années 1990 à partir de Limoges et Angoulême. Depuis 2013, la voie express relie à l'est Limoges à Exideuil et à l'ouest Angoulême à Chasseneuil-sur-Bonnieure, ne laissant qu'une vingtaine de kilomètres non aménagés. À noter que le nouveau CPER (Contrat de Plan État-région) 2015-2020 a retenu le principe d'un doublement de la portion entre Exideuil et Roumazières-Loubert.

Parcours détaillé[modifier | modifier le code]

De Saintes à Angoulême (70 kilomètres)[modifier | modifier le code]

À Malvieille (Moulidars).

La section de la route nationale 141 située entre Saintes et Cognac est fréquemment surnommée « route haute de Cognac » ou « route haute ». Elle s'oppose ainsi à la route départementale 24, dite « route basse », qui relie Saintes à Cognac en longeant le fleuve Charente[4].

D'Angoulême à Limoges (105 kilomètres)[modifier | modifier le code]

Panneau de la Route Claude Bonnier
Route Claude Bonnier - Chemin de la Liberté[5]
À la Péruse, en 2015 (une des portions encore à 2 voies).

Ancien tracé de Limoges à Aubusson (87 kilomètres)[modifier | modifier le code]

La RD 941 à Chavanat.

Ancien tracé d'Aubusson à Pontgibaud (64 kilomètres)[modifier | modifier le code]

Ancien tracé de Pontgibaud à Clermont-Ferrand (30 kilomètres)[modifier | modifier le code]

Plaque de la RN 141 à Clermont-Ferrand
Plaque à Clermont-Ferrand près de la place de Jaude en place en février 2009.

Ce tronçon appartient à la RD 943. Le tracé de la RD 941 a été modifié en 2006 et la nouvelle RD 941 reprend le tracé via le col des Goules, qui appartenait alors à la RN 141B, elle-même déclassée en RD 941B, puis à la RN 141A, elle-même déclassée en RD 941A après La Baraque :

  • Col des Goules (altitude 997 m)
  • La Fontaine du Berger, commune d'Orcines
  • Chez Vasson, commune d'Orcines
  • La Baraque, commune d'Orcines
  • Clermont-Ferrand : avenue du Puy de Dôme

Antennes[modifier | modifier le code]

La route nationale 141 possédait plusieurs antennes :

  • la RN 141A reliait Clermont-Ferrand à la frontière communale Olby/Nébouzat, aux Quatre Routes ;
  • une autre RN 141A existait ; longue de 625 mètres, elle a été déclassée à la suite de la réforme de 1972 (avec effet au [1]) ;
  • la RN 141B reliait Orcines (La Baraque) à Pontgibaud. Elle est devenue RD 941B puis RD 941 ;
  • la RN 141C reliait Durtol à Ceyrat. Elle est devenue RD 941C puis RD 944.

Aménagements et travaux[modifier | modifier le code]

Mise à 2×2 voies de la RN 141 entre Saintes et Limoges[modifier | modifier le code]

Travaux de la RN près de Chabanais
Les travaux près de Chabanais en octobre 2010
Travaux près de Chabanais en juillet 2011

La mise en 2×2 voies de la RN 141 a été entamée au début des années 1990. En 1991, c'est la portion de la sortie occidentale de Limoges qui la première est doublée.

Aménagement de la RN 141 (2013)
Département Longueur totale En 2×2 voies En 2×1 voies
en Charente-Maritime 19 km 6 km 13 km
en Charente 111 km 51 km 60 km
en Haute-Vienne 34 km 34 km 0 km
Total 164 km 91 km 73 km

Tronçons en construction ou en projet :

Échangeurs[modifier | modifier le code]

La finalisation de la liaison Limoges - Saint-Junien a permis la numérotation de certains échangeurs, dans le prolongement de la numérotation de la Route Centre-Europe Atlantique.

Entre Saintes et Angoulême[modifier | modifier le code]

  • Sortie : Chérac, Dompierre-sur-Charente
  • Contournement de Cognac
  • Sortie 90 D49 : Gensac-la-Pallue, zones d'activités
  • Sortie 89 D158 : Bourg-Charente, Gensac-la-Pallue, Julienne
  • Sortie 88 D736 : Jarnac, Segonzac
  • Sortie 87 N2141 : Rouillac, Sigogne, Les Métairies, Jarnac
  • Sortie 86 D18 : Mérignac, Foussignac, Bouras
  • Sortie 85 D14 : Hiersac, Champmillon, Moulidars (en projet)
  • Sortie 84 D941: Fléac, Saint-Saturnin (en projet)
  • Sortie 83 D939 : Saint-Jean-d'Angély
  • Sortie 82 D737 : Saint-Yriex-sur-Charente
  •  Échangeur entre N10 et N141

Entre Angoulême et Limoges[modifier | modifier le code]

  •  Échangeur entre N10 (Paris, Poitiers) et N141 + Sortie 82 D910 (de et vers Bordeaux): Gond-Pontouvre, Angoulême-nord au nord d'Angoulême
  • Sortie 81 D1000 : Angoulême
  • Sortie 80 D 23 : Ruelle-sur-Touvre, Champniers
  • Sortie 79 D 941 : Les Rassats, Mornac, Pranzac
  • Sortie 78 D 105 : Bunzac, Rancogne, camp militaire
  • Sortie 77 D 942 : Saint-Projet-Saint-Constant, Aire de repos Claude Bonnier (dans les deux sens)
  • Sortie 76 D 6 : Mansle, Rivières, Montbron, La Rochefoucault
  • Sortie 75 : Taponnat
  • Sortie 74 D 62 : Chasseneuil-sur-Bonnieure, Mansle, Monteboeuf
  •  Carrefour giratoire entre N 141 et D 951 : Chasseneuil-sur-Bonnieure, Lussac, Saint-Claud, Confolens, Bellac, Guérêt par RD (Sortie 73 D 951 en projet)
  • Sortie 72 : Suaux, Lussac, Nieuil (en projet)
  • Sortie 71 : Roumazières-Loubert, La Péruse (en projet)
  • Sortie 70 D 941 : Chabanais, Exideuil (en projet)
  • Sortie 69 : Chabanais, Etagnac
  • Sortie 68 D 948 : Etagnac, Saillat-sur-Vienne, Confolens, Niort, château de Roquebrune
  • Limite des départements de Charente et de Haute-Vienne
  • Sortie 67 : Saint-Junien, Rochechoaurt, Bellac
  • Sortie 66 (de et vers Angoulême) : Saint-Brice-sur-Vienne, Oradour-sur-Glane
  • Aire de repos Loubier (sens Limoges-Angoulême)
  • Sortie 65 : La Barre, Saint-Victurnien, Veyrac, Saint-Gence
  • Sortie 64 : Veyrac, Saint-Gence, Oradour-sur-Glane
  • Sortie 63 (de et vers Angoulême) : Verneuil-sur-Vienne
  •  Échangeur entre N 141, N 520 (A20) et D 2000 (Périgueux)
  • La N141 devient la D941
  • Sortie 61 Le Breuil - D 20 (de et vers Limoges) : Verneuil-sur-Vienne, Nieul, aéroport de Limoges-Bellegarde
  • Sortie 60 Le Mas Loge et Sortie 59 Le Moulin Roux : Landouges
  • Entrée dans Limoges

Tracé de la N520 entre la N141 et l'A20[modifier | modifier le code]

  • Sortie 61 D 200 : Aéroport de Limoges-Bellegarde, Verneuil-sur-Vienne, Nieul, Saint-Gence
  • Sortie 59 N 147 : Poitiers, Bellac, Nieul, Chaptelat, Couzeix
  •  Carrefour giratoire entre N 520 et Zone commerciale Nord
  •  Carrefour giratoire entre N 520 et A20 (sortie 28)

Travaux menés sur l'ancienne RN 141[modifier | modifier le code]

Dans la Haute-Vienne, le pont de Noblat, sur la commune de Saint-Léonard-de-Noblat, a été réparé en 2009[9].

Dans la Creuse, le département a mené divers travaux de modernisation de l'axe, notamment en aménageant des créneaux de dépassement.

Dans le Puy-de-Dôme, sur le nouveau tracé de la RD 941 (ancienne RD 941B), un carrefour giratoire a été construit avec la RD 62 à Saint-Ours en 2007[10].

Trafic[modifier | modifier le code]

  • Département de la Creuse : environ 3 000 véhicules par jour du fait de la densité de population et du caractère rural du département (2004)[11].
  • Département de la Charente: 12 000 camions par jour
  • Saint-Ours : 3 801 véhicules par jour (poste de comptage permanent, 10,3 % de poids lourds).
  • La Baraque (actuelle RD 941) : 14 707 véhicules par jour (moyenne 2006).
  • Durtol (actuelle RD 943) : 8 098 véhicules par jour (moyenne 2006)[12].

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fac-similé de l'arrêté interministériel du 20 décembre 1973 concernant le transfert de routes nationales de la Haute-Vienne au département [PDF], Journal officiel du 27 p. 13842 (consulté le 20 février 2016).
  2. Fac-similé de l'arrêté interministériel du 20 décembre 1973 concernant le transfert de routes nationales de la Creuse au département [PDF], Journal officiel du 27 p. 13840 (consulté le 20 février 2016).
  3. Fac-similé de l'arrêté interministériel du 22 décembre 1972 concernant le transfert de routes nationales du Puy-de-Dôme au département [PDF], Journal officiel du 31 p. 13886 (consulté le 20 février 2016).
  4. Ces surnoms sont employés non seulement par les riverains et les usagers réguliers de ces deux routes, mais aussi par les collectivités locales et par la presse. Quelques exemples :
  5. a et b De Hiersac à Chasseneuil-sur-Bonnieure des bornes placées tout au long de la nationale signalent la Route Claude Bonnier - Chemin de la Liberté en hommage à ce personnage de la Résistance.
  6. « Avis Enquête parcellaire - Acquisitions foncières nécessaires à l'aménagement à 2x2 voies de la route nationale 141, section Roumazières-Loubert - Exideuil », sur charente.gouv.fr (consulté le 25 avril 2016)
  7. a et b « Angoulême-Limoges : un axe stratégique plus sûr et plus rapide », Nouvelle-Aquitaine, journal d'information de la région Nouvelle-Aquitaine, Hiver 2017, p. 15.
  8. Marie-Françoise Cormier, « Les travaux d'un nouveau tronçon 2x2 voies sont lancés sur la RN 141 entre Limoges et Angoulême », sur lepopulaire.fr, (consulté le 28 novembre 2017).
  9. Réparation du pont de Noblat sur la RD 941, Conseil général de la Haute-Vienne. Dernier accès : 9 juillet 2009
  10. [PDF] Routes et circulation, Conseil général du Puy-de-Dôme
  11. [PDF] Éric Rouvellac, Transports routiers : Flux routiers – Trafic 2004. À l’instar, la RN 145 présente un trafic nettement plus important (environ 10 000 véhicules par jour et un taux important de poids lourds).
  12. [PDF] DDE 63 – Recensement de la circulation dans le Puy-de-Dôme – Moyenne 2006

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :