Richard Luce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant un homme politique britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Richard Luce
Defaut 2.svg
Fonctions
Gouverneur de Gibraltar
-
Hugo White (en)
David Durie (en)
Membre du Parlement du Royaume-Uni
Membre de la Chambre des Lords
Biographie
Naissance
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Christ's College
Wellington College (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
William Luce (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
45e Parlement du Royaume-Uni (d), 48e Parlement du Royaume-Uni (d), 49e Parlement du Royaume-Uni (d), 47e Parlement du Royaume-Uni (d), 46e Parlement du Royaume-Uni (d), 50e Parlement du Royaume-Uni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
Chevalier grand-croix de l'ordre royal de Victoria (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Richard Napier Luce (né le ) est un courtisan britannique, et autrefois membre du Parlement du Royaume-Uni (MP) d'idéologie conservatrice et aussi ministre de gouvernement.

Biographie[modifier | modifier le code]

Richard Luce a étudié au Wellington College, et au Christ's College (Cambridge), puis à l'Université de Cambridge. Il a accompli son service national à Chypre 1955-57. Il a alors rejoint le service civil d'outre-mer, d'abord en tant qu'officier au Kenya, 1960-62. Il a alors travaillé pour Gallaher Ltd en tant que directeur de marque (1963-65), avant de devenir directeur de vente pour Spirella Company de la Grande-Bretagne. En 1968-71 il était directeur du centre national d'innovation.

De 1972-79 il était président de IFA Consultants Ltd, il était également membre du directoire de Selenex Ltd (1973-79), et de Courtenay Stewart international (1975-79).

Richard Luce est devenu un parlementaire (MP) conservateur dans la Chambre des Communes en 1971. Il s'est retiré en 1992. Il a été nommé Parliamentary Private Secretary auprès du Ministre du Commerce et des Affaires concernant les consommateurs en 1972. En 1974, quand le gouvernement a perdu les élections, il a rejoint l'opposition.

Quand le parti conservateur est au pouvoir en 1979, il est devenu Sous-Secrétaire d'État parlementaire pour la Défense (Parliamentary Under Secretary of State) pour le Foreign Office et du Commonwealth. En 1981 il a été promu Ministre d'État dans le même département. En 1982 il a suivi son Secrétaire d'État, Lord Carrington, dans la démission à cause de l'invasion argentine des Malouines. Cependant il est revenu en 1983, encore en tant que Ministre d'État au Foreign Office et du Commonwealth. En 1985 il a été déplacé au Privy Council Office comme Ministre des Arts, qui était son dernier bureau ministériel. Il a démissionné en 1990.

Il a quitté le Parlement en 1992. Il a été adoubé en 1991. Il est membre du Privy Council of the United Kingdom depuis 1986. Richard Luce était vice-président de l'Université de Buckingham entre 1992 et 96. En 1997, il a été nommé Gouverneur de Gibraltar, quittant son poste en 2000 quand il a été nommé Pair à vie, Chevalier grand-croix de l'Ordre royal de Victoria et devenu Lord Chamberlain auprès de la reine, Haut Fonctionnaire du Royal Household du Royaume-Uni.