Projet:Histoire/Recommandations pour les articles historiques

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page de recommandations est destinée à regrouper quelques contraintes auxquelles il est souhaitable que les articles traitant de sujets historiques se conforment, en particulier dans l'optique d'un passage en bon article ou en article de qualité. Ces recommandations peuvent donc être comprises comme une déclinaison, adaptée aux sujets historiques, des critères définissant les articles de qualité.

Sections de l'article à ne pas oublier[modifier | modifier le code]

Historiographie[modifier | modifier le code]

L'histoire de l'étude d'un sujet historique et de son traitement, c'est-à-dire l'historiographie d'un sujet, revêt toujours une grande importance pour l'historien, et un article encyclopédique ne peut omettre d'en traiter. Pour de nombreux sujets, cela peut nécessiter la rédaction d'une section dédiée, située de préférence avant le corps de l'article.

Le traitement de l'historiographie n'échappe pas à la règle de vérifiabilité et à la recommandation de sourçage, ni aux mises en garde contre les travaux inédits. Elle doit donc se baser sur des publications fiables et accessibles : la plupart des ouvrages historiques récents traitent, même de manière succincte, l'historiographie de leur sujet.

Étude des représentations[modifier | modifier le code]

L'étude des représentations désigne les représentations sociales et culturelles en rapport avec le sujet, qu'elles en soient contemporaines ou non. Selon l'importance de ces représentations, cette étude peut prendre plus d'importance que le sujet historique lui-même (cas de la guerre de Troie, qui n'est pour nous qu'une représentation culturelle d'un événement à l'historicité incertaine), ou du moins une importance équivalente (Jeanne d'Arc). Cet aspect est souvent nécessaire pour les articles sur des personnalités ou des événements notables.

Dans tous les cas cette étude fait partie du sujet et un article de qualité ne peut la négliger que si le sujet de l'article a fait l'objet de trop peu de publications traitant de cet aspect. Cependant, les représentations sont un concept traité de manière approfondie par les historiens actuels, donc peu de sujets y échappent totalement : les articles doivent le refléter, toujours en se basant sur les travaux existants, souvent dans une section séparée, voire si besoin est dans un article détaillé (Portraits de Napoléon Ier).

Références[modifier | modifier le code]

Les recommandations pratiques de citation de sources doivent naturellement être suivies avec rigueur. Dans la mesure du possible, toute source évoquée au sein d'un article doit être détaillée en note, en indiquant non seulement l'auteur et le titre de l'ouvrage mais aussi la page précise de l'édition utilisée, et, le cas échéant, son traducteur, de nombreuses variantes d'une source pouvant exister selon les éditions et les traductions.

Enfin, lorsqu'un texte est de langue originale différente du français moderne, il est souhaitable de mentionner en note, in extenso, les passages traduits dans le corps du texte. Les doubles traductions non vérifiées sont naturellement à proscrire (éviter, par exemple, de traduire directement en français des citations traduites du grec dans un article de Wikipedia en anglais).

Fiabilité des sources[modifier | modifier le code]

Il faut privilégier les sources académiques (livres et articles) et spécialisées. Cela suppose d'éviter les encyclopédies généralistes, les sites internet sans comité de rédaction fiable et les histoires romancées dont les auteurs, parfois grands écrivains, ne sont souvent pas historiens (Maurice Druon, Georges Bordonove).

Il faut aussi utiliser de préférence des sources récentes, l'histoire étant une science humaine qui évolue, par définition, en se basant sur les travaux antérieurs.

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Par ailleurs, la distinction entre les sources (souvent d'époque ou anciennes) et les travaux historiques plus récents qui s'y réfèrent est un principe appliqué par tous les historiens et donc indispensable à tout article historique de qualité, qui ne doit pas se contenter de synthétiser les travaux des historiens spécialisés dans le sujet, mais aussi indiquer les sources de ces travaux. Il est en effet important d'indiquer ces sources parce que la connaissance de leur existence fait partie de la connaissance du sujet historique concerné et de son historiographie, et aussi parce que deux historiens différents peuvent utiliser la même source pour une même démonstration (l'indication de leur source permet donc, dans ce cas-là, d'éviter de les citer tous les deux inutilement).

Il faut donc bien distinguer sources et bibliographie dans des sous-sections différentes des références ainsi que dans les notes de bas de page, à l'aide notamment de notes groupées.

Cependant, Wikipédia n'étant pas le lieu pour publier des commentaires inédits, il est indispensable de référencer les sources primaires au travers de travaux académiques pour authentifier la fiabilité de la réflexion dans laquelle ces sources servent d'illustration ou d'argument. Par exemple, dans l'article sur le Templo Mayor de Tenochtitlan, pour montrer l'importance du temple de Huizilopochtli pour les souverains aztèques, citer directement le témoignage du XVIe siècle n'est pas suffisant car il importe de rendre compte des commentaires de Soustelle, qui fait référence à ce témoignage pour montrer de façon explicite l'importance du temple.
Bien vérifier l'exactitude de la référence donnée par la source secondaire avant de la publier sur Wikipédia (les erreurs de typographie, en particulier concernant les numéros de page ou de volume, peuvent être assez fréquentes). On peut utiliser pour cela, notamment, des sites tels que Google Recherche de livres, Gallica, dMGH, Documenta Catholica Omnia (pour les éditions de la Patrologie Latine) ou ELEC.

Iconographie[modifier | modifier le code]

L'illustration d'un article n'est pas anodine : outre les règles générales de Wikipédia, la qualité de la rédaction doit se refléter dans le choix des illustrations. Celles-ci doivent donc réellement illustrer le propos, par des représentations physiques (peintures, statues, mosaïques, photographies, etc.) ou d'autres formes d'illustration : arbres généalogiques, cartes historiques. L'absence de certaines illustrations nécessaires peut être préjudiciable à la qualité d'ensemble de l'article.

Il convient également d'être très attentif au sens des illustrations proposées.

  • Toute illustration contemporaine du sujet doit être comprise en tant que telle et utilisée sans ignorer ses éventuelles implications historiques, culturelles ou idéologiques.
  • Toute illustration significativement postérieure au sujet doit également être considérée avec une extrême précaution en raison de ces implications. De nombreuses œuvres artistiques représentant des sujets historiques comprennent de fréquents et évidents anachronismes ou incorrections diverses, mais aussi de fortes implications culturelles ou idéologiques. De telles illustrations doivent donc être à tout prix évitées pour traiter le cœur du sujet. Elles peuvent être utilisées pour illustrer l'étude des représentations.