Profil d'application

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans les sciences de l'information, un profil d'application est un ensemble d'éléments de métadonnées, de règles, et de lignes directrices définies pour une application particulière.

Les éléments peuvent provenir d'un ensemble d'éléments ou plus, permettant ainsi à une application donnée de satisfaire à ses exigences fonctionnelles en utilisant des métadonnées de plusieurs ensemble d'éléments (element sets) incluant des ensembles définis localement. Par exemple, une application donnée pourrait choisir un sous-ensemble du Dublin Core qui satisfait ses besoins, ou peut inclure des éléments du Dublin Core, un autre jeu d'éléments, et plusieurs éléments définis localement, tous combinés dans un seul schéma.

Un profil d'application complet doit comporter la documentation qui définit les règles et meilleures pratiques appropriées pour l'application.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Le GILS (Government Information Locator Service) emploie le concept de profil d'application depuis 1997. Ce concept a été employé pour identifier les systèmes critiques pour le passage informatique à l'an 2000 du gouvernement fédéral des États-Unis.

Le profil d'application emploie le concept de core component, dans le cadre commun d'interopérabilité et le référentiel général d'interopérabilité (en France).

Dans le modèle de données proposé par le Dublin Core, le profil d'application est relié à l'agent, au lieu (location) et au service (voir aussi businessService dans UDDI).

L'utilisation de profils d'application est particulièrement adaptée aux systèmes critiques.

Exemples[modifier | modifier le code]

  • CGM (Computer Graphic Metafile) application profile, employé dans le programme CALS ;
  • Geospatial Catalog application profile ;
  • OGC-CSW 2.0 (Open Geospatial Consortium Catalog Services for the Web) : compatibilité ISO 19115 (métadonnées)-ISO 19119 (services). Des organisations internationales comme l'OTAN demandent déjà la conformité aux spécifications de l'OGC dans leurs soumissions.

On peut par exemple définir des exigences sur les applications et les versions de GML pour les applications géospatiales.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Glossaire. Glossaire des métadonnées Dublin Core. Récupéré le 24 mai 2007.