Portail:Anarchisme/26 juin

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
  • Lors de la Révolution française de 1848 et des Journées de Juin, le peintre Gustave Courbet se contente d’observer les évènements avec un certain scepticisme qu’il exprime dans une lettre : « Je ne me bats pas pour deux raisons : d’abord parce que je n’ai foi dans la guerre au fusil et au canon et que ce n’est pas dans mes principes. Voilà dix ans que je fais la guerre de l’intelligence, je ne serais pas conséquent avec moi-même si j’agissais autrement. ». Convaincre par les idées et non par les armes : affirmation précoce du pacifisme de Courbet qui ne se démentit jamais.
  • En 1942 à Brazzaville, le libertaire belge Louis Mercier-Vega, après s'être battu dans la Colonne Durruti pendant la révolution sociale espagnole de 1936, s’engage comme volontaire, pour la durée de la guerre, dans les Forces françaises libres. En décembre 1942, il se trouve à Beyrouth où il est détaché au service information de la France libre d’avril à octobre 1945.