Organigramme de programmation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Exemple simple d'organigramme.

Un organigramme de programmation (parfois appelé algorigramme, logigramme ou plus rarement ordinogramme) est une représentation graphique normalisée de l'enchaînement des opérations et des décisions effectuées par un programme d'ordinateur.

Types[modifier | modifier le code]

Il existe différents types d'organigrammes, désignés par des néologismes variés :

Logigramme

Un logigramme est un outil utilisé en Qualité qui permet de visualiser de façon séquentielle et logique les actions à mener et les décisions à prendre pour atteindre un objectif défini. Il permet de décrire complètement une activité. Il est ainsi possible de mettre en évidence les éventuels gaspillages ou non valeur ajoutée, dans une démarche d'amélioration continue.

Algorigramme

Représentation d'un algorithme de programmation.

Ordinogramme

C'est un outil graphique qui permet de décrire le fonctionnement d'un système automatisé.

Grafcet

Un Grafcet est un mode de représentation et d'analyse d'un automatisme, particulièrement bien adapté aux systèmes à évolution séquentielle, c'est-à-dire décomposable en étapes.

Norme ISO[modifier | modifier le code]

La norme ISO 5807 décrit en détail les différents symboles à utiliser pour représenter un programme informatique de manière normalisée[1].

Symboles[modifier | modifier le code]

L'organigramme de programmation utilise des symboles normalisés représentés ci-dessous :

Symboles normalisés Commentaires:
Test algo.png Les tests ou branchements conditionnels :
  • l'entrée du test est l'angle du haut ;
  • la sortie avec le rond est le résultat du test lorsqu'il est faux ;
  • la sortie sans rond est le résultat du test lorsqu'il est vrai.
Transfert.png Mise à disposition d'une information à traiter ou enregistrement d'une information traitée.
Algorigramme sous-programme.svg Appel de sous-programme.

Le sens par défaut des liens du flux d'exécution est :

  • du haut vers le bas pour les liens verticaux ;
  • de la gauche vers la droite pour les liens horizontaux.

Lorsque le sens par défaut n'est pas respecté, il est nécessaire de le préciser par une flèche à l'extrémité du lien.

Les différentes structures de l'organigramme de programmation[modifier | modifier le code]

Séquence linéaire Séquence alternative

« si…alors…sinon »

Séquence répétitive

« tant que…faire… »

Séquence répétitive

« répéter…jusqu'à… »

Sequence lineaire.png Alternative.png Tant que faire.png Reperter jusqua.png
Début
  • « Traitement 1 »
  • « Traitement 2 »

Fin

Si « condition »
  • alors « Traitement 1 »
  • sinon « Traitement 2 »

Fin si

Tant que « condition »
  • faire « traitement »

Fin tant que

Répéter « traitement »

jusqu'à « condition »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) 14:00-17:00, « ISO 5807:1985 », sur ISO (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]