Nak Muay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Deux Nak Muay en train de réaliser le Ram Muay, la danse rituelle précédent le combat.

Le terme thaïlandais nak muay désigne un pratiquant de muay-thaï, la boxe thaïlandaise.

La tenue traditionnelle du nak muay[modifier | modifier le code]

  • Le gung gaeng kaa guay : sorte de bermuda en coton descendant jusqu'au genou.
  • Le prajeet (en) ou praciat : sorte de bracelet porte-bonheur porté autour d'un ou des deux bras et destiné à écarter toute mauvaise action et à garantir l’invulnérabilité.
  • Le mongkon : sorte de couronne magique du nak muay, posée sur sa tête lors du Ram Muay, destiné à assurer sa protection et symbolisant la transmission de la force et du savoir du maître à l'élève. Il n'est porté que durant les rituels précédant le combat : Wai Khru (en) et Ram Muay.

Les styles de nak muays[modifier | modifier le code]

  • Le muay fimeu est un nak muay complet, un styliste maitrisant à la fois l'efficacité, la technique et la pureté du geste.
  • Le muay khao est un nak muay utilisant beaucoup ses genoux lors de ses combats, que cela soit à distance ou en corps à corps.
  • Le mat nak ou muay mat est un nak muay privilégiant le travail aux poings lors de ses combats et possédant un certain punch.
  • Le muay bouk est un nak muay avançant en permanence sur son adversaire, peut être moins technique mais efficace.
  • Le muay pam est un nak muay privilégiant le corps à corps et les projections.
  • Le muay sok est un nak muay utilisant beaucoup ses coudes.
  • Le muay tei est un nak muay utilisant beaucoup des techniques de jambes telles que les low kick, front kick, middle et high kick.
  • Le muay sai est un nak muay gaucher.
  • Le muay kwo est un nak muay droitier.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :