Music Encoding Initiative

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Music Encoding Initiative (MEI) est un projet open-source[1] visant à créer un système de représentation interne de documents musicaux[2]. MEI s'appuie fortement sur le travail effectué par les chercheurs en littérature au sein de Text Encoding Initiative (TEI), et alors que les deux initiatives de codage ne sont pas formellement liées, elles partagent de nombreuses caractéristiques et des pratiques de développement communes. Le terme "MEI", comme "TEI", décrit à la fois l'organe de gouvernance et le langage de balisage. La communauté MEI sollicite pour ses travaux et ses futurs développements, des spécialistes et diverses communautés en recherche musicale, y compris des techniciens, des bibliothécaires, des historiens et des théoriciens, pour discuter et définir les meilleures pratiques permettant de représenter une large gamme de documents et de structures musicales. Les résultats de ces discussions sont ensuite formalisés dans le schéma MEI, un ensemble de règles pour l'enregistrement des caractéristiques syntaxiques et sémantiques des documents de notation musicale. Ce schéma est exprimé dans un langage XML Schema, RelaxNG étant le format préféré. Le schéma MEI lui-même, est développé à l'aide du format One-Document-Does-it-all (ODD), un format XML de Programmation lettrée, développé par le Text Encoding Initiative.

Le format MEI est souvent utilisé pour des catalogues de métadonnées musicales[3], des éditions critiques[4] (en particulier de musique ancienne[5]) et pour la collecte et l'échange de données musicales issues d'un traitement par OMR[6],[7].

Verovio est une bibliothèque portable et légère pour le rendu des fichiers MEI (Music Encoding Initiative) par transformation au format Scalable Vector Graphics.

Références[modifier | modifier le code]

  1. GitHub Code Repository
  2. Andrew Hankinson, Perry Roland et Ichiro Fujinaga, « The Music Encoding Initiative as a document encoding framework », Proceedings of the International Society for Music Information Retrieval, vol. October,‎ , p. 293–298 (lire en ligne)
  3. (en) Axel Teich Geertinger, « Turning Music Catalogues into Archives of Musical Scores–or Vice Versa: Music Archives and Catalogues Based on MEI XML », Fontes Artis Musicae, vol. 61, no 1,‎ , p. 61–66 (lire en ligne)
  4. Beethovens Werkstatt, un projet d'édition génétique utilisant les carnets de notes de Beethoven
  5. (en) Richard Freedman, « The Renaissance chanson goes digital: digitalduchemin.org », Early Music, vol. 42, no 4,‎ , p. 567–578 (DOI 10.1093/em/cau108, lire en ligne)
  6. Andrew Hankinson, Laurent Pugin et Ichiro Fujinaga, « Introduction to SIMSSA (Single Interface for Music Score Searching and Analysis) », Proceedings of the 1st International Workshop on Digital Libraries for Musicology,‎ , p. 1–3 (lire en ligne)
  7. Ichiro Fujinaga, Andrew Hankinson et Julie Cumming, « An Interchange Format for Optical Music Recognition Applications », 11th International Society for Music Information Retrieval Conference. Utrecht, Netherlands,‎ , p. 51–56 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]