Mpur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une langue
Cet article est une ébauche concernant une langue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mpur
Pays Indonésie
Région Nouvelle-Guinée occidentale
Nombre de locuteurs 7 000 (en 1993)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 akc
IETF akc

Le mpur (ou amberbaken) est une langue papoue parlée en Nouvelle-Guinée occidentale en Indonésie, sur la côte nord de la péninsule de Bomberai, à l'ouest de la ville de Manokwari et dans la vallée de Kebar.

Classification[modifier | modifier le code]

Malcolm Ross (2005) inclut le mpur dans son hypothèse d'une famille de langues papoues occidentales « étendue » rassemblant les langues papoues occidentales stricto sensu, les langues yawa, les langues bird's head de l'Est-sentani et une autre langue de la famille lakes plain, le tause[2]. Haspelmath, Hammarström, Forkel et Bank rejettent cette proposition de papou occidental étendu et considèrent que le mpur est une langue isolée[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon la base de données Ethnologue
  2. Ross 2005, pp. 56-57.
  3. Glottolog, Mpur

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]