Aller au contenu

Lynchellidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lynchellidae
Description de cette image, également commentée ci-après
Lynchella aspidisciformis, en vue dorsale
Lynchella gradata, en vue ventrale.
Classification GBIF
Règne Chromista
Embranchement Ciliophora
Classe Cyrtophoria
Ordre Cyrtophorida

Famille

Lynchellidae
Jankowski (d), 1968

Les Lynchellidae sont une famille de Ciliés de la classe des Cyrtophoria et de l’ordre des Cyrtophorida ou des Chlamydodontida selon les classifications.

Étymologie

[modifier | modifier le code]

Le nom de la famille vient du nom du genre type Lynchella, dont Kahl n'a pas donné d'explication. Il s'agit probablement d'un hommage au protistologiste J.E. Lynch, contemporain d'Alfred Kahl, qui décrivit certains protozoaires des oursins[note 1] en 1929-30[1],[2].

Description

[modifier | modifier le code]
Atopochilodon arenifer (d'après Kahl).

En 1935 Kahl décrit ainsi les deux espèces du genre type Lynchella :

« Lynchella aspidisciformis Kahl, 1933
Bordure du corps épaisse, avec une bande rayée munie de barres en forme d'anneau...
Noyau apparemment non formé, polaire. Piège et brosse dorsale semblables à ceux de l'espèce Lynchella gradata.
Lynchella gradata Kahl, 1933
Corps délicatement étagé, avec, sur le bord antérieur, une fossette devant laquelle s'insèrent dix à douze brosses dorsales. Piège uniquement ventral avec environ dix bâtonnets, dont les apex sont nets, les parties proximales étant très délicates. Macronoyau polaire, probablement à plusieurs micronoyaux[3]. »

Habitat et répartition

[modifier | modifier le code]

D'une manière générale les espèces de la famille des Lynchellidae ont été récoltées dans à peu près toutes les mers et océans du monde[4].

Pour le genre type Lynchella, Kahl considéraient les deux espèces qu'il décrivit, en 1933, comme rares. Il récolta Lynchella gradata en mer Baltique, sur fond sablonneux près de Kiel, et Lynchella aspidisciformis en mer du Nord, également en milieu sablonneux près de Heligoland[3].

Liste des genres

[modifier | modifier le code]

Selon GBIF (5 décembre 2022)[4] :

Selon The Taxonomicon (8 décembre 2022)[5] :

Systématique

[modifier | modifier le code]

Le nom valide de ce taxon est Lynchellidae Jankowski, 1968[6].

Le genre type Lynchella a été créé par Kahl en 1933[7] avec deux espèces, dont aucune ne fut désignée comme espèce type, le nom devint donc un nomen nudum et fut redécrit en 1968 par Jankowski[8].

Liens externes

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Images
  • Lynchella nordica, L. tentacula, L. gradata, Coeloperix dirempta & C. aspidisciformis in Xiangrui Chen et al.. New Contribution to the Morphological Taxonomy of Three Marine Cyrtophorid Ciliates from the Yellow Sea, China (Ciliophora: Cyrtophorida). Acta Protozoologica (ISSN 0065-1583 et 1689-0027), January 2011 : lire en ligne

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. Entorhipidium Lynch, 1929 et Lechriopyla Lynch, 1930 de l'oursin Strongylocentrotus
  2. Il faudrait plutôt nommer le genre Lynchella (Kahl) Jankowski, 1968. Voir la section Systématique pour plus de détail.

Références

[modifier | modifier le code]
  1. J.E. Lynch. 1929. Studies of the Ciliates from the Intestine of Strongylocentrotus. I. Entorhipidium, gen. nov. Univ. Calif. Zöol., 33:27.
  2. J.E. Lynch. 1930. Studies of the Ciliates from the Intestine of Strongylocentrotus. II. Lechriopyla mystax, gen. Nov., sp. nov. Univ. Calif. Zöol., 33:307.
  3. a et b (de) Alphred Kahl. Urtiere oder Protozoa I: Wimpertiere oder Ciliata -- Volume IV Peritricha And Chonotricha. Page 822 : lire en ligne
  4. a et b GBIF Secretariat. GBIF Backbone Taxonomy. Checklist dataset https://doi.org/10.15468/39omei accessed via GBIF.org, consulté le 5 décembre 2022
  5. Brands, S.J. (ed.), 1989-present. The Taxonomicon. Universal Taxonomic Services, Zwaag, The Netherlands. [http://taxonomicon.taxonomy.nl/], consulté le 8 décembre 2022
  6. Brands, S.J. (ed.), 1989-present. The Taxonomicon. Universal Taxonomic Services, Zwaag, The Netherlands. [http://taxonomicon.taxonomy.nl/], consulté le 5 décembre 2022
  7. (de) Kahl A. (1933). Ciliata libera et ectocommensalia. — In: Grimpe G. & Wagler E. (eds.): Die Tierwelt der Nord- und Ostsee 23 (Teil II, c3): 29-146
  8. (en) Jankowski, A.W. Morphology, phylogeny and position in the system of Lynchella Kahl, 1933 (Ciliophora). Hydrobiol. J. 1968, 4, 9–15