Litocampa hubarti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Litocampa hubarti est une espèce de Diploures de la famille des Campodeidae.

Description[modifier | modifier le code]

Litocampa hubarti mesure près de 5 à 5,3 mm. Elle ressemble grandement à Litocampa espagnoli mais les pattes métathoraciques de cette dernière sont beaucoup plus longues et « possèdent un macrochète ventral sur le fémur »[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Litocampa hubarti habite la grotte Lyell et a été observée dans la grotte de Rosée en 2002, dans la salle de la Résurgence et dans celle du Palais de Cristal[1].

Découverte[modifier | modifier le code]

L'espèce fut découverte dans l'étage inférieur de la grotte Lyell, en Belgique, en juin 1999, par les biospéléologues Michel Dethier et Jean-Marie Hubart puis décrite par Camille Bareth[1]. L'espèce ne fut trouvée nulle part ailleurs jusqu'en 2000[2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Bareth, 1999 : Une nouvelle espèce de Litocampa découverte dans une grotte de Belgique (Diploures Campodéidés). Bulletin de la Société royale belge d’études géologiques et archéologiques Les Chercheurs de la Wallonie, vol. 39, p. 9–13.

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (fr) Camille Bareth et Michel Dethier, « Les Diploures Campodéidés de Belgique », Bulletin des Chercheurs de la Wallonie, vol. XLVIII,‎ , p. 17–24 (lire en ligne)
  2. (fr) Michel Dethier et Jean-Marie Hubart, « Au fond du trou », L'Écho de l'égou, no 41,‎ , p. 3-5 (lire en ligne)