Le Grand Échiquier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Grand Échiquier
Genre Émission de variétés
Périodicité Mensuelle
Création Jacques Chancel
André Flédérick
Jean-Pierre Renard
Réalisation André Flédérick
Présentation Jacques Chancel
Musique Carl Orff - Carmina Burana
Thème du générique Carl Orff - Carmina Burana
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 18
Production
Lieu de tournage Studio 15 des Buttes Chaumont
Durée 3 heures
Format d’image 4/3 noir et blanc puis couleur
Format audio Mono
Production Pierre-Antoine Capton (2018)
Société de production ORTF (1972-1974)
Société française de production (1975-1989)
Troisième Œil Productions (2018)
Diffusion
Diffusion France 2
Ancienne diffusion Première chaîne de l'ORTF (1972)
Deuxième chaîne couleur de l'ORTF (1972-1974)
Antenne 2 (1975-1989)
Lieu de première diffusion Studio 12 des Buttes Chaumont
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Statut En cours
Public conseillé Tout public
Chronologie

Le Grand Échiquier est une émission de télévision de variétés française créée et présentée par Jacques Chancel. Elle est diffusée à 20 h 30 sur la première chaîne de l'ORTF du au , puis la deuxième chaîne couleur de l'ORTF de septembre 1972 à décembre 1974, enfin sur Antenne 2 de janvier 1975 au . L'émission fait son grand retour sur France 2 le 20 décembre 2018 et est animée par Anne-Sophie Lapix[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Grand Échiquier a succédé à Grand Amphi créé le 17 avril 1971[2] par Jacques Chancel et arrêté le 2 janvier 1972. Le premier numéro du Grand Échiquier fut diffusé le à 20h30 sur la première chaîne de l'ORTF depuis le studio 12 des Buttes Chaumont et eut comme invité Yves Montand, vedette cette année-là de quatre films dont César et Rosalie de Claude Sautet et État de siège de Costa-Gavras[3].

L’émission, qui à l’origine ne devait pas dépasser les treize numéros, dura finalement dix huit ans, pour un final en apothéose le jeudi , avec pour invité le baryton basse Ruggero Raimondi.

Principe de l'émission[modifier | modifier le code]

Le Grand Échiquier mêle culture et divertissements. Le programme, qui met en avant les arts de la scène, la politique ou les sciences se compose d'un orchestre, de récitals, de variétés, de débats et d'humour.

Le Grand Échiquier présenté par Jacques Chancel (1972-1989)[modifier | modifier le code]

L'émission se déroulait en direct et en public depuis le studio 12, puis le studio 15 des Buttes Chaumont et occupait toute la soirée sur une durée d'environ trois heures, l'émission consacrée à la Comédie-Française ayant duré cinq heures trente. Elle était organisée autour d'un invité prestigieux et alternait performances de l'invité principal, entretiens avec ce même invité menés par Jacques Chancel, apparitions d'artistes proches, petits reportages en extérieur, discussions informelles, voire intimes, et proposait des duplex avec New York ou Barcelone. Le Grand Échiquier souhaitait s'ouvrir aux autres et faire sortir la « grande musique » du cercle des mélomanes et des initiés. Un orchestre symphonique de 140 musiciens était à cette fin présent dans chaque émission pour accompagner les artistes[réf. souhaitée].

Les invités étaient généralement des artistes confirmés, capables de servir de fil rouge à une émission de trois heures, comme Léo Ferré, Angelo Branduardi, Herbert Pagani, Arthur Rubinstein, Lorin Maazel, Lino Ventura, Maurice André, Alain Delon, Herbert von Karajan, Pia Colombo (quelques mois avant sa mort), Tino Rossi et Jean-Marc Savelli (en), Luciano Pavarotti, Ray Charles, Isabelle Adjani, Charles Trenet, Alain Prost, François Truffaut ou Bernard Hinault[4]. L'auto-promotion en était absente, mais l'émission était ouverte aussi bien aux vedettes qu'aux jeunes talents, musiciens, chanteurs, peintres, écrivains, philosophes, historiens et scientifiques.

Les décors étaient toujours recherchés (Herbert Pagani avait peint lui-même les gigantesques toiles du décor de son émission) et les sujets abordés étaient sans tabou. La durée de l'émission et le choix des invités a pu parfois dérouter et détourner le grand public du Grand Échiquier.

Fin 1988, Jacques Chancel pense à arrêter l'émission mais la direction d'Antenne 2 lui conseille de continuer. Le dernier numéro a finalement lieu le 21 décembre 1989.

L'Échiquier de la nuit (1996)[modifier | modifier le code]

Le 28 décembre 1996, France 3 a programmé L’Échiquier de la nuit, en deuxième partie de soirée. En cas de succès, il était prévu que l’émission revienne au rythme trimestriel. Au sommaire, suivant le modèle de l'émission originale, Jacques Chancel retrouvait notamment Juliette Gréco, Jérôme Savary, Ruggero Raimondi, Michel Legrand ou bien encore l’Orchestre national de France. Ce test n’a pas eu droit à une suite[5].

Le Grand Échiquier, l'émission hommage (2015)[modifier | modifier le code]

À la suite du décès de Jacques Chancel (le à 86 ans), France 2 décide de refaire l'émission culte le temps d'une émission, en hommage au présentateur.

L'émission est diffusée le vendredi à 22 h 45. Ce numéro exceptionnel est présenté par Frédéric Taddeï[6].

Les artistes présents sont Natalie Dessay, Julien Clerc, Juliette Gréco, Christophe Dechavanne, Oxmo Puccino, Alain Souchon, Laurent Voulzy, Francis Huster, Bernard Pivot, Irma, Barbara Hendricks, André Manoukian, Nicolas Bedos et Renaud Capuçon. L'émission réunit 1 143 000 de personnes, soit 13,4 % de part d'audiences[7].

France 2 réfléchissait au retour de l'émission pour fêter ses 40 ans depuis plusieurs mois. Le décès de son animateur culte a précipité les choses[6].

Le Grand Échiquier, présenté par Anne-Sophie Lapix (2018)[modifier | modifier le code]

Préparatif du tournage de la première de la première de la nouvelle version du Grand Échiquier, au Palais des Beaux arts de Lille

À la rentrée 2018, la direction de France 2 annonce que Anne-Sophie Lapix est choisie pour animer d'autres épisodes de l'émission Le Grand Échiquier, alors que Stéphane Bern ou encore Laurent Delahousse se sont portés candidats pour présenter le programme[8].

Durant plus d'une semaine les préparatifs à Lille ont mobilisés de nombreux techniciens et véhicules (dont une grande grue télescopique pour suspendre des projecteurs au dessus du Musée) ; Le jour du tournage, le Musée a été fermé au public, de même qu'une rue adjacente. Ce premier numéro a eu lieu le 20 décembre 2018 de 21 h à 23 h 50 au palais des beaux-arts de Lille, avec pour invité le ténor Roberto Alagna, la sopranocAleksandra Kurzak, l'acteur Daniel Auteuil et l'ancienne danseuse étoile Aurélie Dupont[9]. Ce nouveau numéro réunit 2,02 millions de téléspectateurs, soit 10,5 % du public[10].

Chaîne Date de diffusion Heure de diffusion Invité Audience moyenne Références
Nombre de téléspectateurs PDM
France 2 Jeudi 21H00 Daniel Auteuil, Vanessa Paradis, Roberto Alagna, Aleksandra Kurzak, Aurélie Dupont, Brigitte 2 020 000 10.5 % [11]

Légende :

  •      Les plus hauts chiffres d'audience
  •      Les plus bas chiffres d'audience

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le grand échiquier, textes de Jacques Chancel, éditions du Sous-sol, 2015.

Liens externes (vidéos)[modifier | modifier le code]