Lahej (sultanat)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lahej)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lahej (homonymie).
Carte de la Fédération d'Arabie du Sud

Lahej (arabe: لحج [Laḥj]), le Sultanat de Lahej (arabe: سلطنة لحج [Salṭanat Laḥj]) ou, parfois, le Sultanat Abdali (arabe: سلطنة العب دلي [Salṭanat al-ʿAbdalī]), est une ancienne principauté d'Arabie du Sud, abolie en 1967.

Situé au Sud-Ouest de la péninsule arabique, dans l'arrière-pays d'Aden, sa capitale était Lahej, et il incluait également la région de Subeihi. Du XVIIIe au XXe siècle, ses dirigeants sont de la famille Al-Abdali qui, avec les Al-Sallami, Al-Ramada, Al-Sindi et al-Aqrabi, se réclament de leurs relations avec Ahl al-Bayt, la famille du prophète Muhammad.

À la fin du XIXe siècle, Lahej devient une des "9 tribus" liées par traité à la colonie britannique de l'établissement d'Aden (en). Au cours de la Première Guerre mondiale, des combats dans cette région opposent les Ottomans aux Britanniques et à leur allié, le sultan de Lahej (voir Arabie du Sud durant la Première Guerre mondiale).

Le sultanat de Lahej adhère en 1959 à la Fédération des émirats arabes du Sud et en 1962 à la Fédération d'Arabie du Sud. Comme les autres états traditionnels de la région, il est aboli en 1967 lors de la création de la république populaire du Yémen du Sud, intégrée en 1990 dans la République du Yémen.

Ce sultanat est connu tant des philatélistes que des numismates pour des émissions de timbres et de pièces de monnaie qui leur étaient plus destinées qu'à un usage réel sur place.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]