Korff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Image représentant deux personnes Cette page explique l’histoire ou répertorie les différents membres de la famille de Croÿ.
Korff
Armes de la famille.
Armes de la famille :

Période depuis le XIIIe siècle
Pays ou province d’origine Westphalie
Allégeance Holy Roman Empire Arms-double head.svg Saint-Empire romain germanique
Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Charges Hommes politiques, écrivains, scientifique, diplomates, pédagogue, conseiller d'État, chambellan
Fonctions militaires officiers supérieurs et généraux
Preuves de noblesse
Autres baron, comte

La famille von Korff est une famille de la noblesse immémoriale de Westphalie qui subsiste toujours et dont une branche s'est installée en Livonie, en Prusse-Orientale et en Courlande, et a essaimé dans l'Empire russe.

Historique[modifier | modifier le code]

Armes du comte Modeste von Korff (1800-1876) en 1872

La première mention écrite de la famille date de 1241 avec le chevalier Henricus Corf. Une branche de la famille se nomme Korff von Schmising à partir de 1354. Un des descendants, Henricus II, est enterré à l'abbaye cistercienne de Marienfeld[1] (en Westphalie). Ensuite le berceau de la famille se trouve au château d'Harkotten dans la principauté épiscopale de Münster.

C'est dans la seconde moitié du XVe siècle qu'apparaît en Courlande un Nicolaus von Korff dans les registres des chevaliers de l'ordre Teutonique. Le maître de l'ordre lui octroie la terre et la seigneurie de Preekuln. Son petit-fils Christian von Korff, seigneur de Tecken, est le fondateur d'une lignée cadette. La branche aînée est fondée par Nicolaus II, seigneur de Preekuln. Il devient colonel dans l'armée polonaise et Kriegsrat (conseiller de guerre), dont le pays est le suzerain des anciennes contrées germanophones de l'ordre. Le roi Étienne Bathory lui donne en 1585 les terres de Kreutzburg. Il épouse Gertrude von Rosen dont sont issus Christian II (1595) qui hérite de Preekuln, Nicolaus III (1585) qui hérite de Kreutzburg, et Wilhelm (1604) qui hérite de Föhmen dans l'actuelle Lituanie.

Nicolaus III von Korff est envoyé par le roi de Pologne en mission diplomatique à la cour du royaume de Danemark. Son fils Nicolaus IV, de son mariage avec Anna Magdalena von Rappe, obtient les terres de Tels et de Rolof en Courlande, et de Bledau en Prusse-Orientale. Son fils Nicolaus V von Korff hérite de son mariage avec sa cousine Anna Dorothea von Korff la seigneurie de Preekuln (dont elle était l'unique héritière) qui est instituée en majorat pour son fils Christian III (né en 1676) en 1707. Comme il meurt sans héritier, c'est son frère Nicolaus VI qui obtient le majorat. Il acquiert de son mariage avec Constantina Ursula von der Walen le terres de Nerft et de Salwen. Ses fils Benjamin Christian, Friedrich Siegmund et Nicolaus Ernst fondent trois nouvelles lignées. La première s'éteint avec Hermann en 1834, la deuxième fondée par Friedrich Siegmund (1730-1797), conseiller d'État secret de l'Empire russe, seigneur de Nerft, Brucken, Schönberg, Salwen, Memelhof, Tanjamen, Loberez, etc., devient la branche Brucken-Schönberg. La troisième fondée par Nicolaus Ernst von Korff (1734-1787), chambellan à la cour de Pologne, devient la branche de Kreutzburg.

La famille von Korff devient l'une des familles les plus brillantes de cette époque et obtient le titre de baron et de comte.

Le baron Modeste von Korff (1800-1876), de la branche de Preekuln, fut un homme d'État de premier rang de la Russie impériale. Il fut président de la bibliothèque impériale et fut élevé au rang de comte russe en 1872.

La branche demeurée en Westphalie se distingue avec le baron Clemens August von Korff (de la branche Schmising) qui fut grand-maréchal de la cour de l'évêque-électeur de Cologne et de la principauté épiscopale de Münster. Il est élevé au rang de comte en 1816, par le roi de Prusse. Son petit-fils, le comte Clemens von Korff, seigneur de Tatenhausen, fut membre de la chambre des seigneurs de Prusse et conseiller du Landrat de Halle (Westf.)

Branche de Courlande[modifier | modifier le code]

L'immatriculation à la noblesse de Courlande a lieu en 1631 pour le baron Alexandre von Korff, lieutenant-colonel. Un oukaze du sénat impérial russe confirme les titres et privilèges de ses descendants pour la Russie en 1853 et en 1862.

Estonie[modifier | modifier le code]

L'assemblée de la noblesse du gouvernement d'Estland (Estonie) enregistre le 14 novembre 1861 la baron Nikolaï von Korff (1793-1869), général d'artillerie de l'armée impériale et conseiller d'État. C'est la branche de Waiwara. Le baron Franck von Korff (1905) est immatriculé pour ses terres d'Arensburg.

Branche de Brucken-Schönberg[modifier | modifier le code]

Modeste von Korff (1800-1876) est immatriculé le 7 février 1836 à l'assemblée de la noblesse du gouvernement d'Estland. Il est conseiller actuel et secrétaire d'État dans la table des Rangs. Il devient comte en 1872, conseiller d'État secret actuel, chambellan et président du premier département du conseil d'État.

Branche de Kreutzburg[modifier | modifier le code]

Le baron Nikolaï von Korff est immatriculé en 1864 pour ses domaines de Kreutzburg, dans les registres de la noblesse de Livonie.

Branche de Schönbruch[modifier | modifier le code]

Le baron Friedrich von Korff confirme son titre de baron pour ses domaines de Schönbruch près de Friedland, en Prusse-Orientale.

Branche de Dammer[modifier | modifier le code]

Le titre de baron est confirmé à Vienne en 1892 pour le baron Adolf von Korff, commandant au 5e bataillon de chasseurs d'Autriche-Hongrie, pour ses domaines de Silésie

Branche d'Harkotten[modifier | modifier le code]

Le royaume de Prusse confirme le titre de baron pour le baron August von Korff, seigneur d'Harkotten, le 1er août 1844.

Branche de Sutthausen[modifier | modifier le code]

Le baron Werner von Korff se voit confirmer ses titres et privilèges en 1886, 1887 et 1908 pour ses différents domaines.

Branche de Tatenhausen[modifier | modifier le code]

Le baron Friedrich Matthias von Korff, seigneur de Tatenhausen, Willenburg et Wittenstein, se voit confirmer ses privilèges et titres en 1692 pour le Saint-Empire.

Branche de Waghorst[modifier | modifier le code]

Le baron Heinrich von Korff se voit confirmer ses titres et privilèges en 1846 par le roi de Prusse.

Branche Korff-Krokisius[modifier | modifier le code]

Le lieutenant Edmund Krokisius, fils adoptif du baron Heinrich von Korff zu Waghorst, obtient le droit en 1852 de porter le nom de Korff-Krokisius.. Son fils Maximilian, capitaine au 49e régiment d'infanterie de l'armée prussienne, obtient les privilèges de la noblesse en 1893.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Portrait du comte Modeste von Korff

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Qui fait aujourd'hui partie de la municipalité d'Harsewinkel