Kisei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kisei
Nom complet titre de Kisei
Pays Drapeau du Japon Japon
En Japonais 棋聖
1re édition 1976
Tenant du titre Drapeau du Japon Iyama Yuta
Sponsors Nihon Ki-in, Kansai Ki-in, Yomiuri Shimbun

Le Kisei (棋聖) est un tournoi japonais de jeu de go. C'est l'un des sept principaux titres japonais.

Origine du titre[modifier | modifier le code]

Initialement, Kisei peut se traduire par « saint du go » ; c'est un titre honorifique qui ne fut attribué qu'à trois joueurs (Hon'inbō Dōsaku, Hon'inbō Jōwa et Hon'inbō Shūsaku) ; de plus, Jōwa se le vit retirer après sa mort, lorsque les manœuvres diplomatiques auxquelles il s'était livré pour garder le poste de Go-dokoro furent découvertes[1].

Le titre moderne fut créé en 1976, devenant alors le plus important et le plus doté des titres japonais. Sa phase finale est un match en sept parties, entre le tenant du titre et un challenger désigné à l'issue d'un tournoi en trois phases.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le tournoi est organisé en trois phases : d'abord des éliminatoires auxquels participent des centaines de joueurs[2], puis un système de ligues entre les joueurs qualifiés, et enfin la finale entre le challenger et le tenant du titre.

Ancien système[modifier | modifier le code]

Jusqu'à la 39e édition, les joueurs étaient répartis en deux ligues de 6 joueurs se départageant en round robin.

Les vainqueurs de chaque ligue se rencontraient pour un play-off pour décider du finaliste qui rencontrerait le champion en titre.

Le titre principal s'acquerait à l'issue de 7 rondes au maximum, le premier joueur atteignant 4 victoires remportant le titre.

Nouveau système[modifier | modifier le code]

À partir de la 40e édition du tournoi (ce qui correspond à la finale de 2016), le système de ligues du Kisei a été modifié et complexifié[2],[3].

Les joueurs sont maintenant subdivisés en plusieurs ligues organisées hiérarchiquement : S, A, B1, B2 et C, la ligue S étant au sommet. Les vainqueurs de chaque ligue s'affrontent ensuite dans un tournoi à élimination directe pour devenir challenger du titre. À la fin du tournoi, un système de montée et de descente entre les ligues décide de la constitution des ligues pour l'année suivante.

Les éliminatoires qualifient 16 joueurs qui rejoignent la ligue C avec les joueurs déjà présents, ce qui donne 32 joueurs. Les ligues B1 et B2 sont constituées de 8 joueurs chacune, de même pour la ligue A. La ligue S regroupe les 6 meilleurs joueurs.

La ligue C fonctionne avec un système de tableaux, où les joueurs vainqueurs se rencontrent au tour suivant et où les perdants tombent dans un autre tableau. Les joueurs à trois défaites sont éliminés de la ligue. Après 5 tours, un seul joueur est invaincu et il remporte la ligue C.

Les ligues S, A, B1 et B2 sont des round robin, comme dans l'ancien système.

Schéma du tournoi des vainqueurs des ligues

À l'issue de ces ligues, un tournoi a lieu :

  • Les vainqueurs des ligues B1 et B2 s'affrontent pour désigner un unique vainqueur des ligues B.
  • Celui-ci joue ensuite contre le vainqueur de la ligue C.
  • Le gagnant joue contre le vainqueur de la ligue A.
  • Le gagnant joue contre le second de la ligue S.
  • Le gagnant joue contre le vainqueur de la ligue S.
  • Le gagnant de cette ultime rencontre devient challenger du tenant du titre.

À noter que la vainqueur de la ligue S a un avantage : la dernière rencontre est constituée de deux parties au lieu d'une seule, et il n'a besoin de n'en remporter qu'une seule pour devenir challenger.

La finale se joue en 7 parties, le premier en remportant 4 est le nouveau Kisei.


À la fin du tournoi, les résultats des joueurs de chaque ligue sont pris en compte pour assigner à chacun sa ligue pour l'année suivante. Du fait du format du tournoi final pour désigner le challengeur, il est intéressant pour les joueurs d'être dans la ligue la plus haute possible. Les changements sont les suivants :

  • Les deux moins bien classés de la ligue S descendent en ligue A.
  • Les deux mieux classés de la ligue A montent en ligue S.
  • Les quatre moins bien classés de la ligue A descendent dans les ligues B, à raison de deux par ligue.
  • Les deux mieux classés de chaque ligue B montent en ligue A.
  • Les trois moins bien classés de chaque ligue B descendent en ligue C.
  • Les six joueurs de ligue C ayant gagné au moins quatre parties sur cinq montent dans les ligues B.
  • Les seize joueurs de ligue C ayant perdu trois parties doivent recommencer les éliminatoires.
  • Tous les autres restent dans la même ligue l'année suivante.
  • Si le challenger remporte la finale, il prend la place du tenant du titre et ce dernier jouera en ligue S l'année suivante.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • temps par joueur : 5 heures pour les parties de ligue / 8 heures pour les parties du titre.
  • komi de 6,5 points
  • prix : 42 millions de ¥ (env. 340 000 €)

Kisei honoraire[modifier | modifier le code]

Le titre « Kisei honoraire » récompense les joueurs ayant remporté à de nombreuses reprises le tournoi du Kisei. Un joueur ou une joueuse remportant le titre cinq fois de suite deviendra Kisei honoraire au moment de sa retraite. S'il ou elle le remporte dix fois de suite, l'effet est immédiat. À ce jour, personne n'a réussi à obtenir ce titre immédiatement. La liste des Kisei honoraires est donnée ci-dessous.

Iyama Yuta a remporté le titre de Kisei à cinq reprise entre 2013 et 2017, remplissant les conditions pour devenir Kisei honoraire au moment de sa retraite.

Cho Chikun, bien qu'étant co-détenteur du record de victoires du titre (huit victoires) et détenteur du record de finales (douze participations), ne remplit pas les conditions pour être Kisei honoraire. Il n'a en effet jamais remporté le titre cinq fois consécutivement (quatre fois au maximum, de 1996 à 1999).

Vainqueurs[modifier | modifier le code]

Édition
Année
Vainqueur
Finaliste
Score
1 1977 Fujisawa Hideyuki Hashimoto Utaro 4 - 1
2 1978 Fujisawa Hideyuki Kato Masao 4 - 3
3 1979 Fujisawa Hideyuki Ishida Yoshio 4 - 1
4 1980 Fujisawa Hideyuki Rin Kaiho 4 - 1
5 1981 Fujisawa Hideyuki Otake Hideo 4 - 0
6 1982 Fujisawa Hideyuki Rin Kaiho 4 - 3
7 1983 Cho Chikun Fujisawa Hideyuki 4 - 3
8 1984 Cho Chikun Rin Kaiho 4 - 2
9 1985 Cho Chikun Takemiya Masaki 4 - 3
10 1986 Kobayashi Koichi Cho Chikun 4 - 2
11 1987 Kobayashi Koichi Takemiya Masaki 4 - 1
12 1988 Kobayashi Koichi Kato Masao 4 - 1
13 1989 Kobayashi Koichi Takemiya Masaki 4 - 1
14 1990 Kobayashi Koichi Otake Hideo 4 - 1
15 1991 Kobayashi Koichi Kato Masao 4 - 3
16 1992 Kobayashi Koichi Yamashiro Hiroshi 4 - 3
17 1993 Kobayashi Koichi Kato Masao 4 - 3
18 1994 Cho Chikun Kobayashi Koichi 4 - 2
19 1995 Kobayashi Satoru Cho Chikun 4 - 2
20 1996 Cho Chikun Kobayashi Satoru 4 - 3
21 1997 Cho Chikun Kobayashi Satoru 4 - 1
22 1998 Cho Chikun Yoda Norimoto 4 - 2
23 1999 Cho Chikun Kobayashi Koichi 4 - 2
24 2000 O Rissei Cho Chikun 4 - 2
25 2001 O Rissei Cho Sonjin 4 - 2
26 2002 O Rissei Ryu Shikun 4 - 2
27 2003 Yamashita Keigo O Rissei 4 - 1
28 2004 Hane Naoki Yamashita Keigo 4 - 3
29 2005 Hane Naoki Yuki Satoshi 4 - 3
30 2006 Yamashita Keigo Hane Naoki 4 - 0
31 2007 Yamashita Keigo Kobayashi Satoru 4 - 0
32 2008 Yamashita Keigo Cho Chikun 4 - 3
33 2009 Yamashita Keigo Yoda Norimoto 4 - 2
34 2010 Cho U Yamashita Keigo 4 - 1
35 2011 Cho U Iyama Yuta 4 - 2
36 2012 Cho U Takao Shinji 4 - 3
37 2013 Iyama Yuta Cho U 4 - 2
38 2014 Iyama Yuta Yamashita Keigo 4 - 2
39 2015 Iyama Yuta Yamashita Keigo 4 - 3
40 2016 Iyama Yuta Yamashita Keigo 4 - 0
41 2017 Iyama Yuta Kono Rin 4 - 2

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir les détails sur l'article Kisei(en) de Sensei's Library.
  2. a et b Système de la ligue du Kisei sur Sensei's Library.
  3. Résultats des ligues sur le site Go to Everyone!.

Lien externe[modifier | modifier le code]