Jean de Poitiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Jean de Poitiers (?-1539), Poitiers c'est-à-dire Peytieu (Castrum pictavis), vicomte d’Estoile, seigneur de Saint-Vallier.

Fils d’Aymar de Poitiers (?-1510) et de Jeanne de la Tour d’Auvergne, Jean de Poitiers épouse, à l'âge de quatorze ans, Jeanne de Batarnay, qui lui donne deux garçons et trois filles, parmi lesquelles Diane de Poitiers. En 1524, il est accusé de complicité dans la trahison du connétable de Bourbon. Devenu le principal bouc émissaire de l’affaire, c’est sur l’échafaud qu’il apprend, in extremis, sa grâce, accordée par le roi François Ier en reconnaissance des bons et loyaux services de son gendre, Louis de Brézé. Il finit ses jours enfermé dans la forteresse de Loches, en Touraine.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]