Iotete

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Iotete (né vers 1790, mort en 1843) fut haka'iki (chef) de Tahuata, une île du groupe sud-est de l'archipel des Marquises.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au début du XIXe siècle (entre 1826 et 1842, approximativement, selon Nicholas Thomas)[1],[2]. Iotete adopte une attitude de coopération envers les étrangers, européens et américains, qui jettent l'ancre sur son île durant cette période. Les encourageant à faire escale, il exige de ces étrangers un mousquet par navire qui choisit d'accoster sur ses terres. Contrairement à plusieurs autres haka'iki à l'époque, il accepte d'adopter plusieurs pratiques chrétiennes que plusieurs missionnaires protestants, notamment de la London Missionary Society (L.M.S.), tentent alors d'imposer avec très peu de succès et promet qu'il renoncera à adorer les idoles et à respecter les tabus. Cette attitude n'est pas désintéressée: il possède alors des visées hégémoniques et souhaite s'attirer les faveurs des Britanniques afin d'obtenir des fusils, de la poudre et des honneurs[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. THOMAS, N., 1986, " 'Le Roi de Tahuata': Iotete and the Transformation of South Marquesan Politics, 1826-1842", The Journal of Pacific History, Vol. 21, No. 1 (Jan., 1986), pp. 3-20.
  2. a et b BAÏLLEUL, M., 2001, Les Îles Marquises: Histoire de la Terre des Hommes du XVIIIe siècle à nos jours, Papeete, Ministère de la culture de la Polynésie française, Cahiers du Patrimoine, 3, 227p.