Inondations de 2012 en Russie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Inondations de 2012 en Russie
Krymsk flood 2012.png

Localisation des inondations

Localisation
Pays
Régions affectées
Coordonnées
Caractéristiques
Cumul des précipitations
jusqu'à 280 mm
Date de formation
Conséquences
Nombre de morts
Plus de 170
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Ukraine
voir sur la carte d’Ukraine
Red pog.svg

Les inondations de 2012 en Russie sont survenues dans le sud-ouest de la Russie dès le début du mois de juillet, principalement dans le kraï de Krasnodar. L'équivalent de cinq mois de pluie sont tombés en une nuit dans certaines régions au sud du pays selon le centre hydrométéorologique de Russie (en). Au moins 171 personnes ont trouvé la mort lors des inondations[1],[2],[3]. La police russe explique que plus de 13 000 foyers auraient été endommagés suite aux inondations. D'après le gouverneur du kraï de Krasnodar, Alexandre Tkatchiov, « il n'y a rien eu de pareil depuis ces 70 dernières années »[1].

Nature[modifier | modifier le code]

Des pluies diluviennes ont frappé subitement au cours de la nuit. À certains endroits il est tombé plus de 280 mm d'eau. Selon Alexandre Tkatchiov, le gouverneur régional, « personne ne se souvient de telles inondations dans notre passé. »

Des glissements de terrain ont également eu lieu.

Impact[modifier | modifier le code]

Le bilan s'élève à 171 morts, pour la plupart dans la ville et le raïon de Krymsk. En tout 13 000 personnes ont été touchées par les inondations. Les réseaux routiers et ferroviaires ont été très perturbés. L'expédition de pétrole brut depuis le port de Novorossiisk a été suspendue.

Un jour de deuil national a été décrété en Russie par Vladimir Poutine, et plusieurs responsables limogés, à commencer par le responsable du raïon de Krymsk, Vassili Kroutko[4].

Opérations de secours[modifier | modifier le code]

Des équipes de secours déployées depuis la capitale Moscou ont permis de porter à un millier le nombre de sauveteurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Russia flash floods: 144 killed in Krasnodar region », sur BBC,‎ (consulté le 8 juillet 2012)
  2. (en) « Russian Floods Kill 152 People in Krasnodar Region », sur Bloomberg News,‎ (consulté le 8 juillet 2012)
  3. (en) « Death toll climbs to 150 in Russia flooding - CNN.com », sur Edition.cnn.com (consulté le 8 juillet 2012)
  4. Article du Monde du 10 juillet 2012.