Home Rule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Le Home Rule est le nom donné à différents statuts d'autonomie. Les entités non-indépendantes qui en bénéficiaient avaient la possibilité de s'auto-gérer au lieu d'être sous l'autorité directe du gouvernement national.

Le Home Rule se retrouve aussi dans le nom de partis politiques en faveur de l'institution de ce statut dans leur pays.

Statuts d'autonomie[modifier | modifier le code]

Irlande[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Home Rule (Irlande).

Le Home Rule est un projet de statut d'autonomie de l'Irlande au sein du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande. Proposé dès 1886 par William Gladstone, il aboutit à la partition de l'Irlande.

Islande[modifier | modifier le code]

En Islande, on appelle Home Rule la période entre 1904 et 1918 d'autonomie accrue au sein du Royaume du Danemark après la création de l'État autonome islandais. Durant cette période, le ministre d'Islande ne réside plus à Copenhague mais à Reykjavik, la capitale islandaise. En 1918, l'Islande devient le Royaume d'Islande, un État totalement indépendant mais encore lié au Danemark par une union personnelle.

Partis politiques[modifier | modifier le code]

Inde[modifier | modifier le code]

Article détaillé : All-India Home Rule League.

La All-India Home Rule League (Ligue pan-indienne pour l'autodétermination) était une organisation indienne fondée en avril 1916 et réclamant la mise en place du Home Rule pour lui permettre d'accéder au statut de dominion au sein de l'Empire britannique. En 1920, la la ligue élit le Mahatma Gandhi à sa tête et celui-ci effectua la fusion entre la ligue et le Congrès national indien.