Henry Fox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fox.
Henry Fox, premier baron Holland
Henry Fox par John Giles Eccardt à la National Portrait Gallery, de Londres.
Henry Fox par John Giles Eccardt à la National Portrait Gallery, de Londres.
Fonctions
Secrétaire à la Guerre
Monarque George III
Prédécesseur John Stuart
Successeur William Barrington
Secrétaire d'État pour le Sud du Royaume
Monarque George III
Prédécesseur Thomas Robinson
Successeur William Pitt
Trésorier à la Guerre
Monarque George III
Prédécesseur Thomas Potter
Successeur Charles Townshend
Ministre des relations avec les communes
Monarque George III
Prédécesseur George Grenville
Successeur George Grenville
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Holland House, Kensington, Londres
Date de décès
Lieu de décès Holland House, Kensington, Londres
Nationalité britannique
Parti politique Parti whig
Conjoint Caroline Lennox
Enfants Charles James Fox

Henry Fox

Henry Fox, né le 28 septembre 1705, mort le 1er juillet 1774 à Holland Park de Londres, 1er baron Holland, est un homme d'État Whig britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henry Fox est le fils cadet de Stephen Fox et de sa seconde épouse Christiana Hope. Il a passé quelques années sur le continent pour échapper à des créanciers et il y fit la connaissance d'une protectrice fortunée.

Au Parlement en 1735 en tant que représentant de Hindon, il y restera de 1735 à 1768, il rejoint Robert Walpole. En 1746, il devient Secrétaire d'État à la Guerre et membre du Conseil privé. Il était alors un proche du duc de Cumberland. Il est un politique en vue et passe des années comme payeur général pour l'armée, à cette charge il amasse une large fortune. Il est fait baron Holland de Foxley en 1763.

Quelques années après s'être retiré, en 1765, de son poste il est attaqué sur la gestion de sa charge et n'obtient plus aucune promotion ni aucun poste.

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]