Halma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Alma.

Halma
Halma
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Neufchâteau
Commune Wellin
Code postal 6922
Zone téléphonique 084
Démographie
Gentilé Halmasien(ne)
Population 365 hab.
Densité 46 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 04′ 30″ nord, 5° 08′ 10″ est
Superficie 794 ha = 7,94 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg

Voir sur la carte administrative de Province de Luxembourg
City locator 14.svg
Halma

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Halma

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Halma

Halma (en wallon Almåu) est une section de la commune belge de Wellin située en Région wallonne dans la province de Luxembourg.

Histoire[modifier | modifier le code]

Halma est nommé pour la première fois dans un acte conclu le 2 octobre 925, entre un certain chevalier franc, "Lambert", et le comte Gislebert, abbé de Stavelot.  En échange d'un manse situé entre les villages Resteigne et de Chanly, l'abbé cède au chevalier Lambert un manse de 34 bonniers (environ 80 ares) sur le ban de Wellin au village nommé Halmarchia[1].

"In Wallinio... in villa que nominatur Halmarchia super fluvium quod vocatur Letia"[2]

"A Wellin... dans un domaine qui est dénommé Halma sur une rivière qui est appelée Lesse"

De 1823 au 14 août 1899, Halma (avec Neupont) était une section de la commune de Chanly[3].

De 1899 jusqu'à la fusion des communes de 1977, Halma était, avec le hameau de Neupont, une commune à part entière[4].

Géologie[5][modifier | modifier le code]

Le village a pour particularité géologique d’être à la frontière entre l'Ardenne et la Famenne. C'est-à-dire à cheval entre le Dévonien inférieur et moyen.

Dans un axe grossièrement sud-nord, nous retrouvons d'abord des couches de schistes et de quartzites verdâtres datant du Gedinnien. En avançant vers le nord, les roches sont formées par des schistes et des quartzites bleutées datant du Praguien.En progressant vers le nord, on rencontre le dernier étage ardennais, l'Emsien. Celui-ci est divisé en 3 sous étages. L'inférieur est présent avec quartzites bleues et vertes qui alternent avec des schistes de même couleurs. Le sous étage moyen présente quant à lui des schistes violets "lie de vin". Enfin , l'Emsien supérieur est caractérisé par des schistes gris et verdâtres riche en fossiles notamment l'Arduspirifer arduennensis.

Cela termine la partie ardennaise du village, en poursuivant vers le nord, des roches avec des caractéristiques différentes affleurent, ce sont des calcaires argilleux, des schistes gréseux et du grès. Ces couches de roches datent du Couvinien.

Étymologie[modifier | modifier le code]

L'étymologie du nom Halma est incertaine. Le nom "Halmarchia" est formé de "marchia" qui est la forme latinisée du mot germanique "marka" et désigne un " pré fangeux". En ce qui concerne le mot "hal", il remonte d'après Albert Carnoy, au moyen-néerlandais "hael" qui signifie sec, desséché. Halma serait donc une "frange sèche". Cependant, cette traduction est contestée par le linguiste allemand Ernst Gamillscheig. Pour lui, "hal" provient de "halo" (nom d'une personne) et donc Halma serait "le pré de Halo"[6];

Curiosités[modifier | modifier le code]

L’église Saint-Remacle

L'église a pour patron saint Remacle[7].

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Carnaval de Wellin : une histoire de Géants... - Le Blog de Wellin », sur wellin.blogs.sudinfo.be (consulté le 11 novembre 2016)
  2. HALKIN J. & ROLAND C.G., Recueil des chartes de l'abbaye de Stavelot-Malmédy, Bruxelles, 1909 p., p. 134-136
  3. « Chanly et Halma », sur www.chanly.be (consulté le 28 janvier 2016)
  4. http://www.senate.be/lexdocs/S0591/S05911639.pdf
  5. Collectif du centre d'histoire et de tradition de Wellin, Halma-Neupont De la forge à la ferme, , 108 p., p. 7-17
  6. Collectif du centre d'histoire et de traditions de Wellin, Halma- Neupont. De la forge à la ferme., , 108 p., p. 101
  7. Wellin sur le site des Combles et clochers