Hairpinning

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En réseau informatique, le hairpinning décrit une communication entre deux machines placées derrière le même NAT qui utilisent leurs points de sorties pour communiquer. Étant donné que tous les NAT ne supportent pas cette configuration de communication, les applications doivent en être prévues pour fonctionner.

L’auto-hébergement[modifier | modifier le code]

Le hairpinning est un frein à l’auto-hébergement. Si une machine client souhaite accéder à la page web du serveur placés tous les deux derrière un NAT, alors une redirection sera faite vers la page web de la box ou du routeur au lieu du serveur.

Exemple pour illustrer[modifier | modifier le code]

Considérons un réseau privé avec les caractéristiques suivantes :

  • Adresse de la box : 192.168.0.1
  • Machine 1 : 192.168.0.5
  • Machine 2 : 192.168.0.7
  • La box a une IP externe : 12.34.56.78
  • La machine 1 fait fonctionner une application de P2P P1 sur son port 12345 qui est dirigé vers le port 4444 à l’extérieur du réseau.
  • La machine 2 fait fonctionner une application de P2P P2 sur son port 12345 qui est dirigé vers le port 5555 à l’extérieur du réseau.

Si le NAT supporte le hairpinning, l’application P1 peut se connecter à l’application P2 en utilisant le point externe de sortie 12.34.56.78:5555. Si ça n’est pas le cas, la communication ne fonctionnera pas.

Références[modifier | modifier le code]

Cette notion est officiellement décrite dans la RFC 5128[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]