Gongora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le poète espagnol, voir Luis de Góngora.

Gongora est un genre d'orchidées épiphytes comptant actuellement 65 espèces originaires d'Amérique centrale, du Trinidad et de la zone tropicale de l'Amérique du Sud. La plupart des espèces poussent en Colombie et en Équateur. On trouve le genre Gongora en épiphyte dans les forêts humides du niveau de la mer aux régions montagneuses des Andes, à plus de 1 800 m d'altitude.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de Gongora vient de Antonio Caballero y Góngora, un vice-roi de Nouvelle Grenade (Colombie et l'Équateur) et le gouverneur du Pérou au cours de l'expédition botanique Ruiz et Pavón.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Gongora était l'une des premières orchidées décrites par un Européen en 1794. Plusieurs nouvelles orchidées Gongora ont été découvertes au cours des dix dernières années, alors que beaucoup d'autres ont été affectées sous un autre nom spécifique. Pourtant il reste encore une certaine confusion. De nombreuses espèces attendent une confirmation ADN pour connaître leur statut taxonomique.

Description[modifier | modifier le code]

Plantes épiphytes à feuilles nervurées.

L'inflorescence en grappe pendante.

Labelle allongé.

Les Gongora sont souvent associées à des nids de fourmis[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Mexique, jusqu'en Bolivie et au Brésil.

Espèces[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Gongora Ruiz and Pavon 1794 », Jay's Internet Orchid Species Photo Encyclopedia