GeneaBank

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Geneabank est une base de données permettant la mise à disposition par Internet des dépouillements réalisés par les associations généalogiques adhérentes.

Aux origines de Geneabank[modifier | modifier le code]

Les associations généalogiques ont réalisé des dépouillements importants, parfois exhaustifs, de l'état civil de la zone géographique qu'elles couvrent. Le généalogiste intéressé par ces informations est confronté à 3 problèmes :

  • Ses recherches, au fur et à mesure qu'il remonte dans le temps, peuvent le conduire dans des zones géographiques toujours plus nombreuses couvertes par des associations généalogiques différentes.
  • L'accès aux relevés effectués par les associations est parfois conditionné par l'adhésion à ces associations
  • Les relevés sont souvent sur support papier et disponibles au siège de l'association dont les horaires d'ouverture sont réduits ou à une distance importante.

Certaines associations ont vendu les relevés effectués à des éditeurs qui ont ensuite mis en ligne ou commercialisé ces relevés. Certaines associations vendent par ailleurs directement à leur adhérents - essentiellement ceux qui ne résident pas sur place et/ou qui ne disposent pas de loisirs suffisants - les relevés effectués.

Création de Geneabank[modifier | modifier le code]

GeneaBank est une base de données dans laquelle les associations généalogiques adhérentes enregistrent leurs relevés. Un adhérent à une association peut interroger à distance sur Internet toutes les données de cette base, c'est-à-dire non seulement les données relatives à son association mais également celles des autres associations. Un système de points limite le nombre d'interrogations possibles pour éviter le « pompage » des relevés. L'adhésion des associations au système Geneabank ne leur interdit pas de confier au monde marchand la vente des relevés. Le système est géré par une association.

Le projet a été mis en place en 1998 par un groupe de passionnés dont Jacques Le Marois, Philippe Ramona et Julien Cassaigne. La couverture régionale n'est encore que partielle mais croît rapidement.

Geneabank contenait au 13 août 2012 la transcription de 71 millions d'actes, portant essentiellement sur la période antérieure à la Révolution.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]