Gammadensimètre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un gammadensimètre à transmission sert à mesurer la masse volumique d'un sol[1].

Le principe de la mesure s'appuie sur le fait que l'atténuation des rayons γ par la matière est proportionnelle à la densité (pour une géométrie donnée).

La mesure consiste à introduire, dans deux trous parallèles verticaux préalablement forés, une source radioactive (137Cs) émettrice de photons γ et un détecteur. Le comptage des photons γ transmis à travers le sol par le détecteur permet d'obtenir la masse volumique du sol.

L'étalonnage de cet instrument s'effectue en laboratoire sur 4 blocs étalons dont la masse volumique est connue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Stengel, Yves Gabilly, Patrick Bertuzzi, Jean-Claude Gaudu et Alain Brifault, « La double sonde LPC-INRA », Bulletin de liaison des laboratoires des Ponts et Chaussées, no 141,‎ , p. 109-120 (lire en ligne, consulté le ).