GNU D Compiler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

GDC (pour GNU D compiler) est un compilateur pour le langage de programmation D utilisant le backend de GCC et distribué sous licence GNU GPL.

Un projet de fusion avec GCC est présentement à l’étude[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le projet GNU D Compiler (GDC) a été initialement lancé par David Friedman en 2004[1] pour ajouter au compilateur GCC un frontal compatible D[2]. En dépit de son nom, il ne faisait pas encore partie du projet GNU, mais le code source distribué selon les termes d’une double licence Artistic et GPL faisait de gdc un logiciel libre. Le moteur d’exécution n’était cependant pas sous licence GPL[2], ce qui a compliqué son intégration juridique. Friedman a maintenu le projet jusqu'au début de l’an 2007.

Après une tentative de relance infructueuse en 2008, le projet est repris un an plus tard par Iain Buclaw, qui en assure alors la maintenance[1]. Les droits d’auteur du logiciel sont finalement assignés à la Free Software Foundation, fin 2011, pour qu’elle en assure la protection légale[3] dans le cadre de sa gouvernance du projet GNU. Son intégration à GCC est prévue pour la sortie de la version 4.9 de la collection[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Iain Buclaw, « GDC », sur github.com, GitHub, (consulté le 9 juillet 2015) ;
  2. a et b (en) Walter Bright, « the D Programming Language - Walter Bright Interview », sur bitwisemag.com, Bitwise Magazine, (consulté le 19 août 2013) ;
  3. Iain Buclaw, Merging gdc (GNU D Compiler) into gcc, gcc, (lire en ligne).
  4. (en) Iain Buclaw, « GDC - D Programming Language for GCC », sur gdcproject.org, (consulté le 19 août 2013) ;

Liens externes[modifier | modifier le code]