Front de la jeunesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Front de la jeunesse (Organisation belge) et FJ.
 Ne pas confondre avec le Front de la jeunesse des années 1930.

Le Front de la jeunesse (FJ) était, dans les années 1970, l'organisation de jeunesses du Parti des forces nouvelles (PFN). Implanté dans de nombreux lycées et collèges, le FJ était relayé dans les universités par le Groupe union défense (GUD).

Le FJ se caractérisa par des campagnes anticommunistes virulentes, en particulier au moment de la chute de Saïgon en 1975.

En 1981, sous l'impulsion de Roland Hélie, Jack Marchal, Charles-Henri Varaut et Richard Rouget, le Front de la jeunesse se transforma en Renouveau nationaliste. Celui-ci disparut en 1984 au moment du ralliement des cadres du Parti des forces nouvelles au Front national (FN).

Le FJ, qui avait comme emblème la croix celtique, édita plusieurs journaux parmi lesquels Alternative et Agir.