FAT32

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis FAT 32)

FAT32
Développeur Microsoft
Nom anglais File Allocation Table
(32 bits)
Introduction 1996
(Windows 95 OSR2)
Identificateur de partition 11 = 0xb (en CHS)
12 = 0xc (en LBA)
Structure
Contenu des répertoires tableaux hiérarchiques
Allocation de fichiers liste chaînée dans la FAT
Mauvais blocs marqués 0x?ffffff7 dans la FAT
Limitations
Taille maximale de fichier Gio
Nombre maximal de fichiers supérieur à 250 millions
Taille maximale du nom de fichiers 255 caractères (UTF-16)
Taille maximale de volume Tio (16 Tio en théorie)
Caractères autorisés dans les noms de fichiers tous les caractères Unicode sauf
/ \ : * ? " < > {{!}}
espace en début et fin de nom
Fonctionnalités
Dates enregistrées modification, création, accès
Plage de dates à
Forks non pris en charge
Attributs verrouillé, archivé, caché, système
Permissions non pris en charge
Compression intégrée non pris en charge
Chiffrement intégré non pris en charge

FAT32 (FAT pour file allocation table, « table d’allocation de fichiers ») est un système de fichiers inventé par Microsoft. Utilisant des adresses sur 28 bits, il permet de constituer des unités d’allocation de taille réduite sur des disques de taille importante : il en résulte une plus grande étendue de gestion que ses prédécesseurs FAT12 et FAT16 (code plus important en mémoire et exécution un peu plus lourde), mais de substantielles économies d’espace disque, le demi bloc par fichier perdu en moyenne n’étant jamais plus grand que 256 kilo-octets.

Contrairement à ce que son nom semble indiquer, le système de fichiers FAT32 n’utilise pas des adresses disque de 32, mais de 28 bits (alors que FAT12 utilise bien des adresses disque de 12 bits, et FAT16 de 16 bits).

Ce système de fichiers apparut avec la deuxième version de Windows 95, et MS-DOS fut modifié pour pouvoir être pris en charge.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

À titre indicatif, la FAT d’un disque de 40 Gio formaté en FAT32 avec des unités d’allocation de 4 kio occupe typiquement environ 40 Mio, soit à elle seule quatre fois plus que la taille du disque dur des premiers PC/XT.

La capacité des partitions peut s’élever jusqu’à 2 Tio :

  • clusters de 4 kio : partitions de 1 Tio ;
  • clusters de 8 kio : partitions de 2 Tio ;
  • clusters de 16 kio : partitions de 2 Tio (au lieu de 4 Tio théoriques) ;
  • clusters de 32 kio : partitions de 2 Tio (au lieu de 8 Tio théoriques) ;
  • clusters de 64 kio : partitions de Tio (au lieu de 16 Tio théoriques).

La taille maximale a été limitée à 2 Tio, ce qui permet à ce système de fichiers de ne pas être dépassé à l’heure de Windows Vista et donne encore le choix entre celui-ci et NTFS. Toutefois, les problèmes principaux décourageant l'utilisation de FAT32 sont la taille des fichiers limitée à 4 Gio, l'absence de gestion des droits d'accès aux fichiers et répertoires, et le fait que les outils Microsoft permettant la création de partitions FAT32 les limitent à 32 Gio, bien que cela puisse être contourné.

Le système FAT a l’avantage d’être assez standard et compatible avec la quasi-totalité des systèmes d’exploitation et des logiciels antivirus, malgré une restriction juridique (voir ci-dessous).

Limitations de FAT32[modifier | modifier le code]

Techniques[modifier | modifier le code]

  • taille maximale d’un fichier : 4 Gio moins 1 octet, ou 4 294 967 295 octets (232-1) ;
  • taille maximale de la partition : 16 Tio (en théorie) ;
  • nombre maximum de fichiers : environ 268 000 000 (228 = 268 435 456) ;
  • nombre de fichiers par répertoire : 65 534, en incluant les entrées . (répertoire courant) et .. (répertoire parent) ;
  • les dates ont les résolutions suivantes :
    • modification et effacement : 2 secondes
    • création : 10 ms
    • dernier accès : 1 jour ;
  • les dates vont du 01/01/1980 au 31/12/2107 ;
  • pas de droits d'accès aux fichiers et répertoires, ni aux métadonnées ;
  • Sous Windows 2000 / XP / Vista / 7 / 8 / (10), le formatage en FAT32 est limité à 32 Gio (si vous choisissez une valeur supérieure, seuls NTFS et éventuellement exFAT vous seront proposés). Cette limitation est volontaire, le but étant de contraindre à formater avec NTFS (ou exFAT).[pourquoi ?] Les versions antérieures de Windows ne sont pas affectées par elle. La commande « format » de la ligne de commande ne paraît pas posséder cette restriction, mais elle échoue aussi. Néanmoins des logiciels tiers permettent bien de formater en FAT32 des partitions plus grandes (voir l’article sur les partitions de disque pour une liste non exhaustive de tels utilitaires), et Windows est tout à fait capable de manipuler ces partitions a posteriori. Sous d'autres environnements (Mac OS X, Linux ...), le formatage de partitions supérieures à 32 Gio est également possible.

Juridiques[modifier | modifier le code]

Le système de noms de fichiers longs (255 caractères au lieu des 11[1] disponibles auparavant) disponible sur toutes les versions de FAT a été, selon Microsoft, breveté pour sa version FAT32. Il s'agissait du brevet US6286013 "Common name space for long and short filenames" et de son pendant déposé dans d'autres pays (EP0618540 en Europe). Ce brevet vise l'utilisation de noms de fichiers longs et le raccourcissement automatique de ces noms de fichiers lorsque le système d'exploitation ne prend pas en charge le nom des fichiers longs. Ce brevet avait été déposé aux USA, en Europe, au Canada, et au Japon. De nombreuses procédures juridiques ont été menées sur la base de ce brevet contesté. Il a pu être considéré comme de la contrefaçon d'utiliser des noms longs sur un système FAT32 (écrire des noms longs sur une partition FAT32 depuis un système GNU/Linux, par exemple). Ceci a obligé ou incité certains implémenteurs de GNU/Linux à réécrire une partie de leurs systèmes pour les brider de façon à ne pas permettre l’écriture de noms longs. Microsoft a par ailleurs fait plusieurs annonces en réclamant un paiement pour tout produit implémentant FAT32.

Quoi qu'il en soit, tous ces brevets sont tombés dans le domaine public en 2013/2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Soit « 8.3 », respectivement pour le nom + extension.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]