Fédération nationale des anciens prisonniers de guerre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Fédération nationale des anciens prisonniers de guerre est une association fondée en visant à regrouper les anciens prisonniers de guerre afin de défendre leurs intérêts, symboliques et matériels. Jean Desbons, ancien prisonnier, en a été le premier président, de 1921 à 1932; élu député en 1928, il n'est pas parvenu à faire triompher le principe de l'indemnité[1]. Environ 60 000 prisonniers ont rejoint cette fédération[2]. Elle fait partie du monde combattant, elle est ainsi intégrée à la Confédération nationale des anciens combattants et victimes de la guerre, née en 1927[3]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Odon Abbal, Un combat d'après-guerre : le statut de prisonniers, dans la Revue du Nord, 1998, n° 345 (Lire en ligne)
  • Evelyne Gayme, L'image des prisonniers de guerre de la Grande Guerre en France, sur le site centenaire.org, (Lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Le Réveil des APG du Centre, , Jean Desbons, "L'heure de la justice" (Lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Odon Abbal, op. cit.
  2. Antoine Prost, Les anciens combattants: 1914-1939, Gallimard/Julliard, , p. 69.
  3. La Voix du combattant, 31 décembre 1927