Effacement (grammaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’effacement en grammaire, ou plus couramment : le test d'effacement est une opération grammaticale de base qui consiste à supprimer un élément ou plusieurs éléments d'un syntagme pour voir s'il est (sont) important(s), voire indispensable(s) dans la construction du sens. Ce test permet de décomposer une phrase en éléments obligatoires et facultatifs.

Définition[modifier | modifier le code]

Martin Riegel définit l'effacement comme une opération qui « consiste à supprimer un ou plusieurs éléments dans une séquence donnée. » Il s'agit d'une opération familière en linguistique. Il ajoute : « on dit qu'une séquence ABCDE est réduite à la séquence CDE par effacement de AB », comme dans cet exemple[1] :

« Hier matin, Jean est parti » peut être réduit après effacement à : « Jean est parti. »

L'effacement n'est en définitive qu'un cas particulier de substitution : dans la séquence ABCDE l'effacement de AB équivaut à la substitution de CDE à ABCDE. Son opération inverse est l'addition, qui consiste en l'insertion d'un nouvel élément dans une séquence[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Riegel 1983, p. 10

Bibliographie[modifier | modifier le code]