Dona i ocell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 24 juillet 2011 à 13:34 et modifiée en dernier par Kostia (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

La sculpture Femme et oiseau (en catalan : dona i ocell) est une œuvre de Joan Miró de 22 mètres de haut située dans le parc Joan Miró de Barcelone. Réalisée en 1983, C'est la dernière œuvre de grande dimension du maître. Modèle:Coor title dms

Femme et oiseau
Dona i Ocell.JPG
Dona i ocell
Artiste
Date
Type
Ciment, mosaïque de céramiques
Dimensions (Diam × H × L × l)
5,29 × 22 × 3 × 3 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement
Collection
N° d’inventaire
357Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Parc Joan Miró, Barcelone (Espagne)
Protection
Public art in Barcelona (en)
Bien recensé dans l'inventaire du patrimoine architectural de Catalogne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de Barcelone
voir sur la carte de Barcelone
Red pog.svg

Contexte

Les grandes dimension de la sculpture imposèrent la réalisation in situ, le recours à des grues et à des maçons. La statue de béton est couverte de céramiques rouges, jaunes, vertes et bleues, traité à la manière des mosaïques. Elles ont été créées par Joan Gardy Artigas. Les couleurs de ces céramiques sont communes dans l'œuvre du maître. Elles reflètent la lumière et provoquent un contraste fort avec le fond gris du béton.

Femme et oiseau est une commande publique, et la dernière des œuvres de grandes dimensions de Joan Miró. en 1968, la ville de Barcelone suggère à l'artiste un mur de céramique pour l'aéroport du Prat. Dépassant ce projet, l'artiste s'engage à réaliser trois autres oeuvres pour accueillir les visiteurs de la ville selon le moyen de transport de leur choix : terre, mer ou air. Il crée ainsi différentes oeuvres, l'une pour l'aéroport, l'autre pour le pavement de la Rambla devant le marché de la Boqueria, et finalement Femme et oiseau pour le parc Joan Miró, situé sur les anciens abattoirs. Cette dernière sculpture est destinée à accueillir les visiteurs arrivant par la terre. En utilisant la voiture ils peuvent la voir depuis Gran Via de les Corts Catalanes.

Ainsi, bien que le choix de Miró était uniquement artistique et décoratif, sa situation dans la ville en fait un élément de publicité pour le tourisme barcelonais.

Femme et oiseau fut inaugurée en 1983, c'est l'une des premières expressions artistiques du renouveau démocratique à Barcelone. En l'absence du son auteur en raison des ses problèmes de santé. Joan Miró décéda quelques mois plus tard à l'âge de 90 ans.

Description

L'œuvre utilise un thème figuratif. La première image qui vient à l'esprit du spectateur d'après le titre, est une forme féminine avec un chapeau surmonté d'un oiseau. On peut voir l'oiseau représentant un élément poétique qui rapproche du ciel et des étoiles.

Cependant, Miró était catalan, il n'a pas pu choisir son titre sans avoir à l'esprit qu'en catalan, ocell (oiseau) est un surnom usuel du pénis. La forme oblongue de la base de la statue et le cylindre ouvert qui y est posé dessus ne font qu'accentuer cette impression : il s'agit d'une représentation du pénis en érection surmonté de la vulve ouverte.

Miró liait ce monument à la coutume romaine de graver un sexe en érection à l'entrée des villes, comme il a pu le voir à Empúries.

La composition est verticale et est guidée par un axe diagonal. La sculpture présente une forme phallique, tandis que la figure féminine — la vulve — est marquée par le vide laissé par le cylindre qui surmonte la composition. Au sommet de la composition se trouve une demi-lune. Dona i ocell est une composition d'un repos absolu par sa quiétude et sa rigidité.

Images

Références

Sur les autres projets Wikimedia :


Bibliographie

Modèle:Œuvres de Miró