Discussion:Blason de l'Union des Républiques socialistes soviétiques

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Site des références[modifier le code]

En recherchant des détails sur les variations des blasons, voici les informations glanées.

Autre référence : [1]

Blason 1923[modifier le code]

D'après le site héraldicum, traduit par google Le premier blason en 1923 le blason porte trois bandes à droite, trois bandes à gauche : Langues : russe, ukrainien, biélorusse, géorgien, arménien, le turc, le tatar (écriture arabe)..

Un billet de 1923 montrant le blason

Blason 1920 (?)[modifier le code]

À la fin des années 1920 (?) Sur l'emblème a été ajouté le slogan «Prolétaires de tous les pays, unissez-vous!" en turc.

Le blason de 19?? sur le site heraldicum porte trois bandes à droite, trois bandes à gauche, et une bande centrale en russe.

  1. Russie;
  2. Ukrainien;
  3. Biélorusse;
  4. Georgian (alphabet national);
  5. Arménien (alphabet national);
  6. Turkic-Tatar (arabe graphiques);
  7. Turkish (tadjik, l'alphabet latin)

Russe, ukrainien, biélorusse, géorgien, arménien, azerbeydzhansky, ouzbek, tadjik et turkmène (persan). Azéri, ouzbek et turkmène ont été représentés par un seul ruban avec une inscription en Turc (Turk-tatar) en graphie arabe. La variante Russe a été déplacée pour intercepter le centre de la ceinture. La source semble être le blasons des imprimés sur le Trésor en 1934.

Blason 1936[modifier le code]

La Constitution de 1936, composé de 11 républiques soviétiques (les trois républiques transcaucasiennes issues de ZSFSR). 11 bandes aussi

Le blason de 1936 sur le site heraldicum porte 5 bandes à droite, 5 bandes à gauche, et une bande centrale en russe.

Blason 1946[modifier le code]

Le 3 septembre 1940, le Secrétariat du Présidium du Soviet suprême de l'URSS décide de modifier l'emblème de l'État de l'URSS dans le cadre de changements dans le nombre de républiques soviétiques et de la rédaction des spécifications sur les devises dans les langues nationales. Le 3 mars 1941, le Présidium du Conseil suprême adopte un avant-projet de l'emblème, mais l'achèvement des travaux est bloqué par la guerre. Il faut attendre le 26 juin 1946 pour voir sortir le décret du Présidium du Conseil suprême de l'URSS qui présente une nouvelle version du blason. La devise est maintenant reproduite dans les 16 langues de l'Union soviétique. On a ajouté aux inscriptions précédentes le moldave, le letton, l'estonien et le finnois. Les inscriptions dans les langues des républiques d'Asie centrale et d'Azerbaïdjan sont inscrites dans l'alphabet cyrillique.

Le blason de 1946 porte donc 8 bandes à gauche, 7 bandes à droite et une bande centrale.

Blason 1956[modifier le code]

Le 16 juillet 1956 la république socialiste soviétique finlandaise de Carélie est transformé en république autonome au sein de la Fédération de Russie. Le décret du 12 Septembre 1956 supprime donc le 16ème ruban avec le slogan en finnois des armoiries.

Le 1 avril 1958, un décret clarifie le texte de la Devise nationale dans la langue biélorusse, suite à une clarification des armes de la république socialiste soviétique de Biélorussie sur ces propres armoiries le 21 février 1958.

L'organisation des rubans est revue sur le blason de l'Union soviétique, en conformité avec l'ordre des républiques soviétiques dans l'art. 13 de la Constitution, qui a été établie en fonction de la taille des populations). le blason sur le site heraldicum Sur le site de l'Encyclopédie soviétique 7 bandes à gauche, 7 bandes à droite, une bande centrale en langue russe ce qui représente 15 républiques pour le dernier blason (1956 à 1991).

au fond du centre de la Russie, de bas en haut sur le côté gauche - en ukrainien, ouzbek, géorgien, lituanien, letton, tadjik, turkmène; sur le côté droit - dans le biélorusse, kazakh, azéri, moldave, kirghize, arménien, l'estonien.