Dimitar Stoyanov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dimitar Stoyanov

Dimitar Stoyanov, né le à Sofia, est un homme politique bulgare, député européen, ancien membre du groupe Identité, Tradition, Souveraineté, dont il était membre du bureau, et du parti Ataka. Il a fait scandale en ayant des propos, jugés sexistes et racistes par ses opposants, à l'égard d'une députée européenne hongroise d'origine rom.

Parlement européen[modifier | modifier le code]

Au Parlement européen, il est membre de :

  • la Commission du développement régional
  • la Commission de l'agriculture et du développement rural
  • la Délégation pour les relations avec les pays du Machrek
  • la Délégation à l'Assemblée parlementaire euroméditerranéenne

En septembre 2006, Dimitar Stoyanov, alors observateur au Parlement européen, compare Livia Jaroka[1], députée européenne hongroise d'origine tzigane et nommée « meilleur parlementaire 2006 », à une prostituée rom. Dans un courriel[2] adressé à l'ensemble des parlementaires, il écrit : « Dans mon pays, il y a des dizaines de milliers de filles tziganes plus belles que cette honorable-là (...) Les meilleures d'entre elles sont chères - jusqu'à 5 000 euros pièce, Wow ! », ce qui provoquera les protestations des eurodéputés et la condamnation par le premier ministre et le président du Parlement bulgare.

Responsabilités politiques[modifier | modifier le code]

  • Vice-président du parti politique "Ataka" (Attaque) (depuis le 17 avril 2005).
  • Député à l'Assemblée nationale de la République de Bulgarie (40e législature) et secrétaire parlementaire (depuis le 11 juillet 2005).
  • Vice-président de la commission de l'intégration européenne.
  • Observateur au Parlement européen (septembre 2005 - décembre 2006).
  • Député européen (depuis 2007).
  • Membre du conseil d'administration de la Fédération bulgare d'escrime (depuis août 2005).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de L. Jaroka sur le site du Parlement européen
  2. « L’extrême droite en fraction au Parlement européen »

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Sa fiche sur le site du Parlement européen