Dimitar Stoyanov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité politique image illustrant la Bulgarie
Cet article est une ébauche concernant une personnalité politique et la Bulgarie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Dimitar Stoyanov
Dimitar Stoyanov (Martin Rulsch) 4.jpg
Fonction
Député européen
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (32 ans)
SofiaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieux de travail
Activité
Autres informations
Parti politique
Membre de

Dimitar Stoyanov, né le à Sofia, est un homme politique bulgare, député européen (2007-2014), ancien membre du groupe Identité, Tradition, Souveraineté, dont il était membre du bureau, et du parti Ataka qu'il quitte en 2012 pour fonder le Parti national-démocrate. Il a fait scandale en ayant des propos, jugés sexistes et racistes par ses opposants, à l'égard d'une députée européenne hongroise d'origine rom.

Parlement européen[modifier | modifier le code]

Au Parlement européen, il est membre de :

  • la Commission du développement régional
  • la Commission de l'agriculture et du développement rural
  • la Délégation pour les relations avec les pays du Machrek
  • la Délégation à l'Assemblée parlementaire euroméditerranéenne

En septembre 2006, Dimitar Stoyanov, alors observateur au Parlement européen, compare Livia Jaroka[1], députée européenne hongroise d'origine tzigane et nommée « meilleur parlementaire 2006 », à une prostituée rom. Dans un courriel[2] adressé à l'ensemble des parlementaires, il écrit : « Dans mon pays, il y a des dizaines de milliers de filles tziganes plus belles que cette honorable-là (...) Les meilleures d'entre elles sont chères - jusqu'à 5 000 euros pièce, Wow ! », ce qui provoquera les protestations des eurodéputés et la condamnation par le premier ministre et le président du Parlement bulgare.

Responsabilités politiques[modifier | modifier le code]

  • Vice-président du parti politique "Ataka" (Attaque) (depuis le 17 avril 2005).
  • Député à l'Assemblée nationale de la République de Bulgarie (40e législature) et secrétaire parlementaire (depuis le 11 juillet 2005).
  • Vice-président de la commission de l'intégration européenne.
  • Observateur au Parlement européen (septembre 2005 - décembre 2006).
  • Député européen (2007-2014).
  • Membre du conseil d'administration de la Fédération bulgare d'escrime (depuis août 2005).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de L. Jaroka sur le site du Parlement européen
  2. « L’extrême droite en fraction au Parlement européen »

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Sa fiche sur le site du Parlement européen