Cueillette de cerises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

La cueillette de cerises (aussi appelée picorage[1]) est un calque de l'anglais cherry picking, qui désigne l'acte de signaler des cas individuels ou des données qui semblent confirmer une position particulière, tout en ignorant une partie importante de cas liés ou des données qui pourraient contredire cette position.

L'expression est basée sur le processus de perception de la récolte des fruits, comme les cerises. Le cueilleur est susceptible de ne sélectionner que les fruits les plus mûrs et les plus sains. Un observateur qui ne voit que les fruits sélectionnés peut donc, à tort, conclure que la plupart, voire la totalité, des fruits sont dans l'état qu'il peut observer, soit en bon état.

La cueillette de cerises peut se retrouver dans de nombreuses erreurs de logiques. Par exemple, l'erreur avec des preuves anecdotiques consiste à négliger de grandes quantités de données pour ne considérer que quelques informations connues, tandis que la fausse dichotomie admet seulement deux options alors que d'autres sont disponibles.

Acceptabilité[modifier | modifier le code]

Quand une personne est désignée pour défendre une position particulière, la cueillette de cerises peut être considérée comme tout à fait appropriée. Par exemple, les systèmes de défense d'un avocat sont libres de présenter tout élément de preuve soutenant l'innocence de son client. Par contre, même si un procureur est censé présenter les faits comportant les plus fortes présomptions de culpabilité, il n'est pas autorisé à supprimer des preuves qui pourraient soutenir l'innocence de l'accusé.

En outre, dans la common law, la culpabilité doit être prouvée au-delà du doute raisonnable et donc la présentation de la cerise choisie, la preuve apportée par la défense est considérée comme légitime, car, bien que ces données ne puissent prouver quelque chose de général, elles peuvent réussir à introduire un niveau suffisant de doute sur la culpabilité de l'accusé.

Toutefois, quand une personne soi-disant neutre, comme les journalistes, les scientifiques, ou encore les juges, utilise la technique de la cueillette de cerises, cela est généralement considéré comme inapproprié.

Statistiques[modifier | modifier le code]

La cueillette de cerises peut désigner la sélection de données ou d'ensembles de données à des fins d'étude ou de sondage, sélection qui donnera au commanditaire de l'étude ou du sondage les résultats désirés et prévisibles pouvant être trompeurs, voire tout à fait contraires à la réalité [citation nécessaire].

Informatique[modifier | modifier le code]

Dans le jargon de la gestion de versions, l'expression cueillette de cerises est utilisée pour décrire l'action de sélection des patchs (ou changesets ou commits) devant être reportés d'une branche à l'autre [2],[3],[4].

Sports[modifier | modifier le code]

La cueillette de cerises dans le sport est la tactique où un joueur attend à proximité du but de l'adversaire dans l'espoir de recevoir l'objet en jeu (balle, palet ou rondelle (québécois)etc.) et de le renvoyer vers les buts. Cette tactique peut dégrader la qualité de jeu. Afin de prévenir ou décourager la pratique, plusieurs sports d'équipe ont une règle de hors-jeu. Par exemple en hockey sur glace, la règle du hors-jeu exige que le joueur n'entre pas dans la zone offensive avant le palet.

Fiscalité australienne[modifier | modifier le code]

Dans les années 1970 et au début des années 1980 en Australie, la cueillette de cerises était une taxe basée sur la déduction d'impôts des cotisations de l'entreprise cotisant à un fonds de retraite. Ce fonds (cerise), théoriquement au profit des employés, était choisi (cueillette) par la société ou ses propriétaires qui y trouvaient des avantages financiers.[réf. nécessaire][pas clair]

Affaires[modifier | modifier le code]

La cueillette de cerises est également utilisée pour désigner la stratégie d'affaire qui consiste à choisir les clients rentables à partir d'une base plus grande. [citation nécessaire]. Par exemple une compagnie d'assurance vie qui n'assurerait que les personnes en bonne santé ou bien qui refuserait d'assurer les personnes malades ou susceptibles de le devenir (faute d'hygiène ou pour des raisons héréditaires) ferait un tri sur ses clients pour ne garder que les plus rentables.

Si une compagnie d'assurance automobile n'assure que les bons conducteurs, cela lui permet d'obtenir un avantage sur une autre société assurant tous les conducteurs. Pour empêcher les compagnies d'assurance automobile de pratiquer la cueillette de cerises en assurant seulement les bons conducteurs et en laissant les plus mauvais conducteurs sans assurance, la plupart des États des États-Unis exigent des compagnies d'assurance automobile de couvrir un certain nombre de conducteurs ayant de mauvais dossiers[citation nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Cherry picking (fallacy) » (voir la liste des auteurs)

  1. Définition de picorage sur actufinance.fr
  2. Jason Taylor, Alex Mackman; Prashant Bansode; Kevin Jones, équipe de développement Microsoft Visual Studio Team Foundation Server: schémas et les pratiques, Microsoft Press,‎ 2007 (ISBN 978-0-7356-2571-6), p. 216 pages
  3. Laura, Practical Perforce, O'Reilly Media, Inc,‎ 2005 (ISBN 978-0-596-10185-5), p. 317 pages
  4. Jon, Version Control avec Git, O'Reilly Media, Inc,‎ 2009 (ISBN 978-0-596-52012-0)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]