Citation d'auteurs en zoologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En nomenclature zoologique, la citation d'auteurs se réfère au(x) nom(s) de personne(s) qui suivent le nom zoologique (ou nom binomial ou scientifique), c'est-à-dire le nom du ou des auteurs ayant publié les premiers ce nom. Cette citation est habituellement donnée dans les textes taxinomiques, même si elle est souvent omise dans les textes de vulgarisation. Le nom d'auteur ne fait pas partie du nom d'un taxon.

Détails[modifier | modifier le code]

Le nom binomial est un monôme (taxon supérieur ou égal au genre), un binôme (espèce) ou un trinôme (sous-espèce) en latin qui désigne de manière unique un taxon. Ce nom est inventé par l'auteur ayant en premier publié la description de ce taxon.
Exemples :

La dénomination complète d'un taxon comprend ainsi le nom scientifique suivi du nom de l'auteur ayant décrit ce taxon, lui-même suivi de la date de publication originale séparée par une virgule.
Exemples :

  • Uroplatus Duméril, 1806
  • Uroplatus sikorae Boettger, 1913
  • Uroplatus sikorae sameiti Böhme & Ibish, 1990

Dans la nomenclature zoologique les noms d'auteurs ne sont pas abrégés (contrairement à la botanique, voir la liste des abréviations d'auteur en taxinomie végétale), mais l'initiale peut être utilisée afin de distinguer des homonymes).

Le Code international de nomenclature zoologique divise les rangs en trois niveaux : "niveau famille", "niveau genre" et "niveau espèce". Dans un niveau particulier, le même auteur est accepté malgré le rang exact. Par exemple les noms suivant (famille, sous-famille, tribu) ont la citation identique :

  • Nymphalidae Swainson, 1827
  • Nymphalinae Swainson, 1827
  • Nymphalini Swainson, 1827

En cas d'une combinaison nouvelle (pour les espèces et les sous-espèces) des parenthèses sont utilisées :

Historiquement, cette espèce a été décrite par Linné (Linnaeus) sous le nom de Papilio atalanta Linnaeus, 1758, mais des modifications ultérieures de la classification ont amené un changement de genre, ce que traduisent les parenthèses dans le nom actuel.

Exemples[modifier | modifier le code]

  • Balaena mysticetus Linnaeus, 1758

ce nom est publié par Linnaeus dans son Systema Naturae de 1758.

  • Anser albifrons (Scopoli, 1769)

ce nom est publié par Giovanni Antonio Scopoli, comme Branta albifrons Scopoli, 1769.

Dans les publications taxonomiques une citation plus complète est parfois utilisée et précise la référence bibliographique d'origine :

Branta albifrons Scopoli, 1769, Annus I Hist.-Nat. 69.

« sensu »[modifier | modifier le code]

Comme dans les citations d'auteurs en botanique, on peut rencontrer le terme sensu (ou une de ses abréviations comme s. ou ss.) avec des auteurs à droite et à gauche. C'est seulement l'auteur à gauche qui a une valeur nomenclaturale. L'auteur à droite avait une opinion particulière sur la définition de ce taxon, et c'est sa définition particulière qui est référée.

Sous-genre[modifier | modifier le code]

Parfois le nom de sous-genre est présenté entre parenthèses entre le nom de genre et le nom d'espèce. Par exemple Hylobius abietis (Linnaeus, 1758) devient Hylobius (Callirus) abietis (Linnaeus, 1758).

Dans ce cas, le nom du sous-genre ne fait pas partie du nom zoologique car celui-ci est un binôme, pas un trinôme.

Voir aussi[modifier | modifier le code]