Championnat de Tunisie de volley-ball masculin 2009-2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Division nationale 2009-2010
Généralités
Sport Volley-ballVoir et modifier les données sur Wikidata
Édition 55

Palmarès
Tenant du titre Club sportif sfaxien
Promu(s) en début de saison Tunis Air Club
Vainqueur Saydia Sports
Relégué(s) Tunis Air Club

Navigation

Le championnat de Tunisie de volley-ball masculin 2009-2010 est la 55e édition à se tenir depuis 1956. Il est disputé par les dix meilleurs clubs en deux phases : une première phase de classement en aller et retour et une deuxième de play-off et play-out en aller et retour avec respectivement quatre clubs disputant des matchs à élimination et six clubs répartis en deux poules en vue des matchs de barrages.

Le championnat est remporté pour la première fois par Saydia Sports qui renverse la situation après avoir terminé la première phase à dix points du premier et domine l’Espérance sportive de Tunis en aller et retour lors de la finale. L’entraîneur Mohamed Mselmani, qui a remplacé Mounir Gara en cours de saison, compte sur Marouene Fehri[1], Mehdi Hannachi, Ahmed Karamosli, Ghazi Guidara, l’Algérien Taoufik Mahjoub, Ihsen Saidi, Aymen Karoui, Anis Ben Salah, Mehdi Hammami, Chamseddine Tebourski, Mejdi Toumi, Hamza Rezgui et Moneim Zayani (avec pour remplaçants Ali Raissi, Zied Ben Ali, Mohamed Chennaoui).

L’Espérance sportive de Tunis prend sa revanche en coupe de Tunisie en battant Saydia Sports par 3-2 (23-25, 25-17, 25-27, 25-12 et 15-13). Les vainqueurs sont Hichem Kaâbi, Skander Ben tara, Ilyes Karamosli, Aymen Brinis, Khaled Belaïd, Yacine Hakmi, Skander Ben tara, Mehdi Ben Cheikh, Sami Hamzaoui, Dennis Mselmani et Chokri Jouini (avec pour entraîneur Mohamed Ben Mustapha).

Le Tunis Air Club, qui avait été promu, n’a pas conservé sa place parmi l’élite. Il est remplacé par le Club sportif de Hammam Lif.

Division nationale A[modifier | modifier le code]

Première phase[modifier | modifier le code]

Les quatre premiers jouent le play-off et les six autres disputent le play-out.

Rang Équipe Points Matchs Victoires à 3 pts Victoires à 2 pts Défaites à 1 pt Défaites à 0 pt Sets pour Sets contre
1 Club sportif sfaxien 48 18 14 3 0 1 52 15
2 Espérance sportive de Tunis 42 18 12 3 0 3 47 20
3 Étoile sportive du Sahel 38 18 12 0 2 4 42 20
4 Saydia Sports 38 18 10 2 4 2 46 26
5 Club olympique de Kélibia 30 18 7 3 3 5 39 32
6 Union sportive des transports de Sfax 19 18 4 3 1 10 26 42
7 Tunis Air Club 19 18 5 1 2 10 24 41
8 Union sportive de Carthage 16 18 4 1 2 11 22 44
9 Avenir sportif de La Marsa 12 18 2 1 4 11 20 48
10 Aigle sportif d'El Haouaria 9 18 2 1 0 15 18 48

Phase finale attribution du titre[modifier | modifier le code]

  Demi-finales Finale
                         
Sam 20 mars, sam 27 mars, mer 31 mars
 (1) CS Sfax  1  1  3  1  
 (4) Saydia Sports  2  3  2  3  
Ven 9 avril, ven 16 avril
      Saydia Sports  2  3  3  
   ES Tunis  0  0  1  
 
Match pour la 3e place
Ven 19 mars, sam 27 mars, mer 31 mars  
 (2) ES Tunis  2  3  1  3  CS Sfax  2  3  3  
 (3) ES Sahel  1  1  3  0    ES Sahel  0  1  0  
Suivi de la série.
Score de l'équipe recevante.
Score de l'équipe en déplacement.


Play-out[modifier | modifier le code]

Les six clubs sont répartis en deux poules de trois clubs qui disputent des matchs en aller simple. Le premier de chaque poule se maintient et les autres jouent pour le classement.

Poule A[modifier | modifier le code]

Poule B[modifier | modifier le code]

Matchs de classement[modifier | modifier le code]

Le Club olympique de Kélibia et l'Union sportive des transports de Sfax assurent leur maintien. L'Aigle sportif d'El Haouaria bat l'Union sportive de Carthage (3-2) et l'Avenir sportif de La Marsa bat le Tunis Air Club (3-0) ; les vainqueurs assurent leur maintien. Les vaincus se rencontrent pour un barrage de relégation : le vainqueur joue un barrage contre le deuxième de la nationale B et le vaincu est relégué. L’Union sportive de Carthage l’emporte sur le Tunis Air Club (3-0).

Division nationale B[modifier | modifier le code]

Malgré le retour de l’Association sportive des PTT, le nombre de clubs demeure très réduit puisque l’Étoile olympique La Goulette Kram et Boumhel Bassatine Sport ne se sont pas engagés.

Première phase[modifier | modifier le code]

Les quatre premiers jouent le play-off alors que c’est la fin de la saison pour le cinquième.

Rang Équipe Points Matchs Victoires à 3 pts Victoires à 2 pts Défaites à 1 pt Défaites à 0 pt Sets pour Sets contre
1 Club sportif de Hammam Lif 23 8 7 1 0 0 24 6
2 Association sportive des PTT Sfax 18 8 5 1 1 1 21 10
3 Fatah Hammam El Ghezaz 9 8 3 0 1 4 (1F) 13 16
4 Mouloudia Sport de Bousalem 6 8 2 0 0 6 8 18
5 Association sportive des PTT 3 8 1 0 0 7 5 21

Play-off[modifier | modifier le code]

Le champion, le Club sportif de Hammam Lif, a pour entrâneur Chokri Bouzidi. Son effectif se compose de Samir Zaghdoudi, Mohamed Amine Hamdi, Mohamed Ali Sahraoui, Fethi Boussak, Ahmed Guitouni, Mohamed Amine Beltifa, Bilel Gharbi, Mehdi Trabelsi, Mohamed Jelassi, Mohamed Amine Nouira et Bassem Askri.

Barrages[modifier | modifier le code]

L’Union sportive de Carthage bat l’Association sportive des PTT Sfax (3-1, 3-0) ; chacun d’eux reste dans sa division.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marouene Fehri a de nouveau changé de club et réussi à remporter un troisième championnat consécutif avec trois clubs différents.