Centrale solaire PS10

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Centrale solaire PS10
PS10 solar power tower.jpg
La tour solaire et les héliostats de la centrale PS10.
Administration
Pays
Commune
Province
Communauté autonome
Coordonnées
Propriétaire
Date de mise en service
2008
Statut
Opérationnelle
Caractéristiques
Énergie utilisée
Solaire
Technologie
Superficie
60 haVoir et modifier les données sur Wikidata
Puissance installée
11 MW
Localisation sur la carte d’Espagne
voir sur la carte d’Espagne
Red pog.svg

La centrale solaire PS10 (en espagnol : Planta Solar 10), est la première centrale solaire thermique commerciale en Europe. Elle est située près de Séville, en Andalousie, Espagne. Elle est constituée de 624 grands miroirs mobiles appelés héliostats[1]. Sa tour solaire a une puissance électrique nominale de 11 MW (Mégawatts). Il a fallu quatre ans pour la construire et elle a coûté 35 M€[2].

Fournisseurs[modifier | modifier le code]

Les miroirs ont été livrés par Abengoa, le récepteur solaire a été conçu et construit par Tecnical-Tecnicas Reunidas, société d'ingénierie espagnole, et la tour solaire a été conçue et construite par ALTAC[3], une autre société d'ingénierie et de construction espagnole.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La centrale solaire PS10 au premier plan et la centrale solaire PS20 à l'arrière plan.

Chaque miroir a une surface de 120 m2 qui concentre les rayons du soleil au sommet d'une tour solaire de 115 mètres de haut, où un récepteur solaire et une turbine à vapeur sont situés. La turbine entraîne un alternateur, produisant de l'électricité[1].

Plans futurs[modifier | modifier le code]

La centrale PS10 près de Séville en Espagne. Quand cette photo a été prise, de la poussière dans l'air a rendu la lumière convergente visible.

La PS10 est la première d'une série de centrales solaires à être construites dans la même zone afin d'atteindre une puissance totale installée de 300 MW d'ici 2013. La production d'électricité se fait en utilisant plusieurs technologies. Les deux premières centrales à être mises en fonctionnement à Sanlúcar la Mayor sont la centrale solaire PS10, et la centrale photovoltaïque Sevilla, la plus grande centrale photovoltaïque à faible concentration en Europe[1].

Une centrale de technologie similaire, la centrale PS20 a été achevée en 2009 et est aussi en fonctionnement. Quatre autres usines sont prévues : AZ20 et Solnova 1, Solnova 2, Solnova 3, dans la même région où PS10 a été construite. Les centrales PS20 et AZ20 sont des centrales jumelles d'une puissance de 20 MWe, basée sur le même concept que la PS10.[1]

Stockage de l'énergie[modifier | modifier le code]

La tour solaire PS10 stocke la chaleur dans des réservoirs d'eau surchauffée, sous une pression de 50 bars et à une température de 285 °C. L'eau s'évapore quand la pression baisse. La capacité de stockage est d'une heure. Le stockage sur une durée plus longue serait possible, mais il n'a pas encore été mis en œuvre dans une centrale existante. Cependant, il y a beaucoup de facteurs qui militent pour l'utilisation de sels fondus comme moyen de stockage d'énergie car ils permettent une grande capacité de stockage d'énergie pendant de longues périodes de temps avec des pertes insignifiantes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c First EU Commercial Concentrating Solar Power Tower Opens in Spain
  2. (en) La première tour solaire Européenne Electronic healing
  3. Gonzalo Garcia-Sobrinos, « Tower of Power »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), (consulté le 15 janvier 2009), p. 42–49

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]