Caroline Cartier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cartier.
Caroline Cartier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Caroline Cartier (née en 1970) est une journaliste française, reporter et productrice de radio. Sa chronique Cartier libre, composée uniquement de prises de son, est diffusée durant la tranche horaire du matin sur France Inter. Elle est surnommée la « chasseuse de sons ».

Parcours[modifier | modifier le code]

  • 1990 : originaire de l'Aveyron, Caroline Cartier s'installe à Paris pour suivre des études en mathématiques et histoire médiévale qu’elle finance en jouant du banjo dans la rue.
  • 1994 : sans expérience en radio, débute comme stagiaire à France Inter. Gilbert Denoyan (1939-2000), l'un des piliers de la radio publique, lui demande de rapporter des prises de son devant donner lieu à « une minute de poésie » chaque jour.
  • 1996 : intègre pendant trois ans l'équipe de l'émission Dimanche en roue libre animée par Kriss, qui a à son tour la charge de rapporter des « sons » de la rue.
  • 2001 : rejoint l'émission Tam Tam de Pascale Clark avec qui elle commence à mettre au point le concept de sa future chronique Cartier libre à base de longues séquences (plus d'une minute) de témoignages de gens simples, parfois entrecoupés d'extraits des journaux télévisés ou radiophoniques, toujours sans intervention ni commentaire de sa part.
  • 2004 : France Inter lui propose d'avoir sa propre rubrique le matin, à heure de grande écoute.
  • 2005 : l'émission Cartier libre reçoit le Prix spécial de la Commission Scam radio 2005.
  • 2009 : pour célébrer la chute du mur de Berlin, elle publie un album de chansons allemandes, Berlin 69/81 : Wall of sound.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • « Caroline Cartier, "bruiteuse" sur France Inter », article d'Emmanuelle Dasque paru dans Télérama le 9 novembre 2005,