Boutoupa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Boutoupa
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Ziguinchor
Département Ziguinchor
Arrondissement Niaguis
Démographie
Population 238 hab. (2002)
Géographie
Coordonnées 12° 29′ 23″ nord, 16° 05′ 16″ ouest
Altitude m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Boutoupa

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Boutoupa

Boutoupa est un village du Sénégal situé à l'ouest de la Casamance, à proximité de la frontière avec la Guinée-Bissau. C'est le chef-lieu de la communauté rurale de Boutoupa-Camaracounda dans l'arrondissement de Niaguis, le département de Ziguinchor et la région de Ziguinchor.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est ancien, il a été fondé par les Manjaques vers 1890 sur les cendres du quartier de Gwoudj Woudj, petite localité baïnounk. Le fondateur est Tchimbreuk dit Patron Gomis, assisté de son frère Formose Dakabarou Gomis qui lui succéda. Ils ont d'abord fondé le village d'Aringala, situé à quelques lieux de là, puis se sont installés à Boutoupa qui était un lieu bien plus verdoyant.

Le nom Boutoupa veut dire « vous mentez » ; ils ont en effet dû affronter des populations qui étaient déjà sur place et qui s'opposaient à leur installation, ils ont alors donné symboliquement ce nom au village pour exprimer aux opposants leur détermination à rester sur les lieux.

C'est Tchimbreuk qui hébergea Douta Camara, chasseur venu du soleil levant et qui a donné son nom au village voisin de Camaracounda et dont le fils est toujours chef de ce village.

À l'époque coloniale, Boutoupa était un chef-lieu de canton qui regroupait l'actuel arrondissement de Niaguis et certains quartiers Est de Ziguinchor notamment Kandé, Kandialang, Djibok, Alwar.

Administration[modifier | modifier le code]

Le chef actuel du village est Joseph Gomis, et le président de la communauté rurale Lucien Gomis.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les localités les plus proches sont Pouboul, Boffa, Dianoundio, Camaracounda, Pouboss, Baraka Banana, Baraka Fronteira et Baraka Poilao.

Population[modifier | modifier le code]

Lors du dernier recensement (2002), Boutoupa comptait 238 habitants et 33 ménages[1]. Beaucoup de familles ont quitté le village à cause de l'insécurité à l'époque. Mais au début des années 2010, la population a presque triplé avec le retour des familles exilées.

Boutoupa est peuplé de Manjaques, Baïnounks, Diolas, Balantes, Mandingues, Peuls, Soninkés et Sérères.

La plupart des Manjaques établis en France sont nés ou déclarés à Boutoupa.

Économie[modifier | modifier le code]

Ce village, comme d'autres de la région, a fortement souffert du conflit en Casamance. Il est actuellement en forte reconstruction sous l'impulsion de l'État sénégalais et des associations de ressortissants basées à Dakar et en France, par exemple l'AADB (Association pour l'aide au développement de Boutoupa). Ce village est devenu depuis quelques années une des plus grandes plaques tournantes de la commercialisation de la noix d'anarcade en Casamance.

Partenariat et jumelage[modifier | modifier le code]

Personnalités nées à Boutoupa[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source PEPAM www.pepam.gouv.sn

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]