Boîtes fonctionnelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les boîtes fonctionnelles, ou en anglais function block diagram (FBD), constitue l'un des cinq langages de l'CEI 61131-3. Il est utilisé pour les automates programmables (en anglais PLC : programmable logic controllers). C'est un langage graphique, plus évolué que le Grafcet, constitués de blocs (rectangles) qui décrit une fonction entre, à gauche, des entrées, et à droite des sorties. Chaque bloc est constitué à l'intérieur de blocs plus simples, liés les uns aux autres. Chaque sortie d'un bloc peut être reliée à une entrée d'un autre bloc (si toutefois les données transférées sont de même type).

Des instructions plus ou moins complexes sont supportées, par exemple :

  • des fonctions logiques tels que ET, OU, NAND,
  • des fonctions mathématique, tels que SIN, COS,
  • des fonctions de calcul sur des chaines de caractères,

Les variables d'entrée et de sortie peuvent être des tableaux de variables, mais aussi des adresses pointant sur une variable en mémoire.

L'intérêt principal de créer ses propres blocs est de pouvoir les réutiliser à loisirs, soit dans le même programme, soit dans d'autres programmes.

Exemple de programme[modifier | modifier le code]

exemple d'une porte OU à 3 entrées

      +---------+
      |   OU    |
IN1---|A1     Q1|---OUT1
      |         |
IN2---|A2       |
      |         |
IN3---|A3       |
      +---------+

l'équation est alors OUT1 = IN1 ou IN2 ou IN3

en interne, le bloc utilisera les variables A1, A2, A3 comme entrée, et Q1 comme sortie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]