Beyond Belief: Science, Religion, Reason and Survival

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Beyond Belief: Science, Religion, Reason and Survival (en français :Au-delà de la croyance: Science, religion, raison et survie) est le premier des symposiums annuels du réseau Beyond Belief, organisé du 5 au 7 novembre 2006 à l’Institut Salk pour les études biologiques à La Jolla, en Californie.

Description de l'évènement[modifier | modifier le code]

Il a été décrit par The New Times comme un « débat politique libre sur la science et la religion », qui semblait parfois être « la convention fondatrice d'un parti politique construit sur une seule idée : dans un monde dangereusement chargé d'idéologie, la science doit avoir un rôle évangélique, rivalisant avec la religion en tant que conteuse de la plus grande histoire jamais racontée[1] ».

Prise de position des participants[modifier | modifier le code]

La plupart des participants ont critiqué la religion et ses effets sur l’opinion publique, les enquêtes scientifiques et les politiques. Steven Weinberg a déclaré: « Le monde doit sortir de son long cauchemar de croyance religieuse ». Sam Harris a déclaré que la science concernait « l'honnêteté intellectuelle ». Richard Dawkins a exprimé des points de vue plus convaincants, qualifiant la religion de « lavage de cerveau » et de « maltraitance d'enfants »[1].

Lawrence Krauss a soutenu que la science ne pouvait pas nécessairement réfuter l'existence de Dieu. Francisco Ayala a affirmé que les gens ont besoin de « sens, but et vie »[1].

L'anthropologue Emory Melvin Konner a condamné ce qu'il considérait comme des représentations trop simplistes de la religion par Dawkins et d'autres personnes présentes. Il a ajouté que l'événement ressemblait à une « tanière de vipères » débattant de l'opportunité de « dénigrer la religion avec un pied-de-biche ou seulement avec une batte de baseball? »[1].

Intervenants[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d George Johnson, « A Free-for-All on Science and Religion », The New York Times,‎ , Section F, Page 1 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]