Airola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Airola
Blason de Airola
Héraldique
Airola
Une vue de Airola
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Campanie Campanie 
Province Bénévent 
Maire Michele Napoletano
(2016-2021)
Code postal 82011
Code ISTAT 062001
Code cadastral A110
Préfixe tel. 0823
Démographie
Gentilé Airolani
Population 8 361 hab. (30-4-2017[1])
Densité 561 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 04′ 00″ nord, 14° 34′ 00″ est
Altitude 270 m
Min. 243 m
Max. 739 m
Superficie 1 490 ha = 14,9 km2
Divers
Saint patron San Giorgio Martire
Fête patronale 23 avril
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Campanie

Voir sur la carte administrative de Campanie
City locator 14.svg
Airola

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Airola

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Airola
Liens
Site web www.comune.airola.bn.it

Airola est une commune italienne de la province de Bénévent dans la région Campanie en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Site[modifier | modifier le code]

Airola est situé dans la partie ouest de la Valle Caudina, en face du mont Taburno. La commune est dominée par le mont Tairano (736 m). Airola s'étend sur les pentes et au pied de la colline de Monteoliveto. Sur son territoire, les torrents Tesa et Faenza sont réunis pour former la rivière Isclero; il y a aussi l'aqueduc Carolino, provenant de la source de Fizzo (sur le territoire de Bucciano), qui alimentait la cascade du palais royal de Caserta.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Moiano Bucciano Bucciano Rose des vents
Moiano
Forchia
N Bonea
O    Airola    E
S
Forchia, Arpaia Arpaia, Paolisi, Rotondi (AV) Rotondi (AV)

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de Airola est dit tempéré chaud. La pluie dans Airola tombe surtout en hiver, avec relativement peu de pluie en été. Selon la classification de Köppen-Geiger, le climat est de type Csa (méditerranéen). En moyenne la température à Airola est de 14.6 °C. Sur l'année, la précipitation moyenne est de 822 mm[2].

Tableau climatologique d'Airola
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 3,7 4 5,5 7,9 11,6 15,2 17,5 17,8 15,5 11,7 8,1 5,1 10,3
Température moyenne (°C) 7,1 7,7 9,6 12,4 16,5 20,3 22,8 23 20,2 15,9 11,7 8,4 14,6
Température maximale moyenne (°C) 10,5 11,4 13,7 16,9 21,4 25,4 28,2 28,3 24,9 20,1 15,3 11,7 19
Précipitations (mm) 90 77 69 66 45 32 26 38 64 94 120 101 822
Source : fr.climate-data.org
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
10,5
3,7
90
 
 
 
11,4
4
77
 
 
 
13,7
5,5
69
 
 
 
16,9
7,9
66
 
 
 
21,4
11,6
45
 
 
 
25,4
15,2
32
 
 
 
28,2
17,5
26
 
 
 
28,3
17,8
38
 
 
 
24,9
15,5
64
 
 
 
20,1
11,7
94
 
 
 
15,3
8,1
120
 
 
 
11,7
5,1
101
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Hameaux[modifier | modifier le code]

Sepalone, Tavernola, Trivolati

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La route nationale 7 reliant Rome à Brindisi sur une longueur de 713,45 km sert de délimitation sud entre le territoire d'Airola et des communes limitrophes méridionales.

Sur le territoire d'Arpaia se situe la petite gare ferroviaire d'Arpaia-Airola-Sant'Agata qui dessert la ligne de chemin de fer Bénévent-Cancello en 47 minutes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Mentionné pour la première fois en l'an 997, le nom Airola dérive probablement du nom d'un feudum Airoaldi lombard, cité en 820. De Robert II de Normandie, "comte d'Airola", le fief passe ensuite sous la possession de Rainulfo d'Alife, puis de Martino Toccabove qui le céda à Guglielmo et Ugone di Cortillon en 1276. En 1278 le roi Charles Ier d'Anjou confie le fief à Guglielmo de Lagonissa[3].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Événement commémoratif[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Voici la liste des maires qui se sont succédé depuis 1861 et la proclamation du royaume d'Italie[4] :

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1861 1878 Giuseppe Verli    
1878 1879 Giuseppe Montella    
1879 1882 Paolo Ruggiero    
1882 1910 Giuseppe Montella    
1910 1910 Antonio Zanon   Commissaire extraordinaire
1910 1916 Vincenzo Lombardi    
1916 1917 Giuseppe De Sanctis    
1917 1920 Lorenzo Albarella    
1920 1923 Giuseppe Comp    
1923 1924 Alfonso De Nardo   Commissaire extraordinaire
1924 1927 Alessandro Lombardi   Président de la province de Bénévent (1952-1956)
1927 1929 Tristano Gallotti   Commissaire extraordinaire
1929 1939 Vincenzo Laudanna    
1939 1941 Giuseppe Fuccio   Commissaire extraordinaire
1941 1943 Carlo Luongo   Commissaire extraordinaire
1943 1943 Vincenzo Laudanna   Commissaire extraordinaire
1943 1945 Domenico Lamberti   Commissaire extraordinaire
1945 1945 Ferdinando Li Donni   Commissaire extraordinaire
1945 1946 Francesco Giampaolo   Commissaire extraordinaire
1946 1946 Guido Vitale   Commissaire extraordinaire
1946 1950 Giuseppe Cerni    
1950 1951 Raffaele Scagnamiglio   Commissaire extraordinaire
1951 1952 Mario Liguori   Commissaire extraordinaire
1952 1975 Domenico Romano    
1975 1976 Giuseppe Giordano    
1976 1977 Luigi D'Andrea   Commissaire extraordinaire
1977 1979 G. Vittorio Fucci   Avocat
1979 1981 Michele Del Viscovo   Médecin généraliste
1981 1985 Pasquale Moscato   Avocat
1985 1990 Michele Del Viscovo   Médecin généraliste
1990 2001 Pasquale Lombardi    
2001 2011 Supino Biagio Centre-gauche Avocat
2011 en cours Michele Napoletano Liste civique Exploitant agricole
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés

Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 31 décembre 2016 la population étrangère résidente (déclarée) était de 410 personnes, soit 4,9% de la population totale de la commune. Les nationalités majoritairement représentatives étaient[5] :

Pos. Pays de naissance Population (au 31/12/2016)
1 Drapeau de la Roumanie Roumanie 72
2 Drapeau de l'Ukraine Ukraine 60
- Drapeau du Maroc Maroc 60
4 Drapeau de l'Albanie Albanie 43
5 Drapeau du Bangladesh Bangladesh 30
6 Drapeau de la Pologne Pologne 23
7 Autres 122
Total 410

Sport[modifier | modifier le code]

  • Basket-ball : Le Pallacanestro Città di Airola évolue en Serie C1.
  • Football : Le Real Airola et l'AC Airola. Le premier évoluait pour la saison 2017-2018[6] en Prima Categoria, 7e niveau du football italien, tout en étant affilié au club professionnel de l'AC Pérouse Calcio pour les catégories de jeunes joueurs[7]. L'AC Airola est quant à lui inactif.
  • Volley-ball : L'USA Volley Airola est l'équipe féminine représentant la commune.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Carte interactive du patrimoine d'Airola
  •      Architecture religieuse
  • 1 Église de la Sainte Annonciation
    2 Monastère et église de l'Archange Saint Gabriel
    3 Église et couvent de la Sainte Conception des Frères mineurs
    4 Église Notre-Dame des Douleurs
    5 Église Saint Michel au Serpent
    6 Église Saint Donat
    7 Église Saint Charles
    8 Église Saint Dominique
    9 Sanctuaire de la Sainte Face

    10 Ancienne église Saint Georges (démolie)
  •      Architecture civile
  • 1 Palais Montevergine

    2 Monument aux morts
  •      Architecture militaire
  • 1 Château fort d'Airola
  •      Transport
  • 1 Gare ferroviaire d'Arpaia-Airola-Sant'Agata

Architecture religieuse[modifier | modifier le code]

Architecture militaire[modifier | modifier le code]

  • Château fort d'Airola, date du Xe siècle, en ruines.

Architecture civile[modifier | modifier le code]

  • Palais Montevergine (Palazzo Montevergine), construit en 1608 par les moines bénédictins de la Congrégation de Montevergine puis cédé en 1820 à la commune qui en a fait le siège de sa mairie.

Autre patrimoine[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. « Climat Airola: Diagramme climatique, Courbe de température, Table climatique pour Airola - Climate-Data.org », sur fr.climate-data.org (consulté le 30 avril 2018)
  3. (it) Erasmo Ricca, Istoria de' feudi del regno delle Due Sicilie di qua dal faro, Naples, , p. 27
  4. (it) « Elenco storico del Sindaci », sur www.comune.airola.bn.it (consulté le 29 avril 2018)
  5. « Statistiche demografiche ISTAT », sur demo.istat.it (consulté le 30 avril 2018)
  6. (it) « Risultati - Giornata 31 - Campania - Prima Categoria Girone B », sur www.tuttocampo.it (consulté le 1er mai 2018)
  7. (it) « Società affiliate », sur acperugiafootballacademy.it (consulté le 1er mai 2018)